Une étude scientifique révèle des cas de myocardite chez des hommes jeunes après le vaccin Pfizer

Image d'illustration / Photo: Pixabay
Image d'illustration / Photo: Pixabay

Une étude israélienne vient de révéler que le vaccin Pfizer, qui pourra être administré aux adolescents à partir de mardi prochain en France, serait responsable de myocardites, des inflammations du myocarde entraînant une destruction des cellules musculaires cardiaques.

Selon le ministère israélien de la Santé, 275 cas de myocardite ont été recensés en Israël entre décembre 2020, date du début de la campagne de vaccination dans le pays, et mai 2021.

148 d’entre elles se sont déclenchées dans le mois suivant la vaccination. Parmi ces cas, 27 sont survenus après la première dose et 121 après la deuxième dose. La moitié concernait des personnes ayant eu des problèmes de santé.

Et selon le CDC, le centre de contrôle américain des maladies, ces myocardites apparaîtraient généralement chez les hommes, adolescents ou jeunes adultes après la deuxième dose, en moyenne quatre jours après la piqûre.

Le médecin et journaliste Damien Mascret explique tout de même que ces symptômes sont “bénins” et que les patients atteints de ces myocardites “récupèrent bien“.

Non seulement il n’y a pas de traitement nécessaire, mais la plupart du temps on récupère complètement“, a-t-il rassuré sur France 2.

Source: Ouest-France

En Israël, on s’interroge sur un lien entre le vaccin Pfizer et des centaines de cas de myocardite

.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici