Une vieille communiste du conseil scientifique britannique dit que porter des masques pour toujours n’est pas un gros problème

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Un membre du comité consultatif scientifique du gouvernement britannique, un permanent salarié communiste, a déclaré que le port de masques et la distanciation sociale devraient être maintenus sur le “long terme” pour supprimer le Coronavirus et d’autres maladies.

Le professeur Susan Michie, de l’University College London, un membre du Parti communiste britannique, siège au sein de l’influent conseil scientifique (Scientific Advisory Group for Emergencies — SAGE) qui conseille les ministres sur la manière de répondre à la pandémie, a déclaré que “le comportement des gens” était essentiel pour contrôler la pandémie.

Le professeur Michie a déclaré jeudi à la télé: “Il s’agit du comportement de distanciation sociale, de s’assurer, lorsque l’on est à l’intérieur, que la ventilation est bonne ou, si elle ne l’est pas, de porter des masques, de se laver les mains et les surfaces. Nous devrons poursuivre ces mesures sur le long terme, ce qui sera bénéfique non seulement pour la Covid, mais aussi pour réduire d’autres maladies.

Interrogée sur la durée de ces mesures, le professeur Michie, qui a gagné dans sa jeunesse le surnom de “nounou de Staline”, a répondu: “Je pense pour toujours, dans une certaine mesure, car ce ne sera pas la dernière pandémie“.

Susan Michie, dont le frère était le meilleur ami du stratège travailliste et apologiste de Staline, Seumas Milne, et qui était mariée à un ancien conseiller du patron travailliste Jeremy Corbyn, a ajouté que les Britanniques devraient s’habituer à porter des masques comme ils portent des téléphones portables ou des clés, affirmant: “Ce ne sera pas une grosse affaire, le genre de changements dont nous parlons“.

De même, en décembre 2020, Jonathan Van-Tam, médecin en chef adjoint du Royaume-Uni, avait déclaré que le port du masque pourrait se poursuivre “pendant des années“, affirmant: “Est-ce que je pense qu’il y aura un grand moment où nous ferons une grosse fête et jetterons nos masques et nos désinfectants pour les mains et dirons: ‘C’est fini, c’est derrière nous’, comme la fin de la guerre? Non, je ne le pense pas. Je pense que ce genre d’habitudes dont nous avons tiré des leçons… persistera peut-être pendant de nombreuses années, et c’est peut-être une bonne chose si c’est le cas.”

Les remarques de Susan Michie interviennent alors que des rapports du Times suggèrent que le gouvernement envisage un délai de deux à quatre semaines pour lever les restrictions. Le Premier ministre Boris Johnson devrait annoncer lundi si toutes les restrictions sanitaires seront levées à partir du 21 juin.

La réouverture proprement dite est toujours d’actualité, mais elle est considérée comme peu probable“, a déclaré une source gouvernementale.

Source: The Guardian

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici