Face au tsunami migratoire, le Texas “ne restera pas les bras croisés” et va ériger son propre mur

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

“Bien que la sécurisation de la frontière relève de la responsabilité du gouvernement fédéral, le Texas ne restera pas les bras croisés alors que cette crise s’amplifie”, a assuré jeudi 10 juin, Greg Abbott, le gouverneur républicain du Texas, qui a annoncé un important plan de sécurité frontalière.

Le gouverneur a assuré qu’il approuverait les versements budgétaires de l’État qui affecteraient plus d’un milliard de dollars, pour ainsi construire ses propres barrières le long de la frontière avec le Mexique.

“Nous allons commencer à procéder à des arrestations, envoyant ainsi un message à quiconque envisage de venir ici: vous n’aurez pas de laissez-passer gratuit. Vous aurez un billet direct pour une cellule de prison”, a-t-il prévenu sur Twitter.

Le Texas et l’Arizona vont utiliser un accord interétatique en vertu duquel Greg Abbott et le gouverneur de l’Arizona, Doug Ducey, cherchent à obtenir le soutien d’autres États pour leur envoyer des membres des forces de l’ordre afin de faciliter les arrestations et les incarcérations.

“Nos efforts ne seront efficaces que si nous travaillons ensemble pour sécuriser la frontière, procéder à des arrestations criminelles, protéger les propriétaires fonciers, débarrasser nos communautés des drogues dangereuses et apporter aux Texans le soutien dont ils ont besoin et qu’ils méritent.”, a rappelé le gouverneur du Texas.

Source: Epoch Times

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici