Près du Havre, un Marocain de 22 ans abattu en plein rue d’une balle dans la tête

Fusil-Fabarm-Martial/DR
Fusil-Fabarm-Martial/DR

Hier soir, un “jeune” de 22 ans, de nationalité marocaine, a été abattu d’une balle dans la tête dans une rue de Bolbec, en Seine-Maritime. La victime a été déposée par des connaissances devant un hôpital mais n’a pas survécu à sa blessure.

Mercredi 9 juin, vers 22h, un “jeune” de 22 ans, de nationalité marocaine et ayant résidé longtemps en région parisienne, discutait avec une autre personne sur un trottoir de la rue Lechaptois, à Bolbec, près du Havre, en Seine-Maritime.

Soudain, un véhicule avec plusieurs personnes à bord s’est approché des deux hommes et a stoppé à leur hauteur. Un des individus à bord a alors exhibé une arme, peut-être un fusil, et a tiré sur le Marocain, l’atteignant en pleine tête.

Tandis que la victime s’effondrait au sol, le véhicule est reparti en trombe et a pris la fuite. Le blessé a été ramassé par des connaissances et a été déposé devant l’hôpital de la commune, situé non loin des lieux de la fusillade.

Malgré une prise en charge rapide et des soins acharnés prodigués par le service des urgences, le “jeune” n’a pas pu être réanimé et a été déclaré mort dans la soirée par un médecin.

Le parquet du Havre a ouvert une enquête pour homicide volontaire et les investigations sont menées par la police judiciaire locale. Rien n’a filtré, pour l’heure, quant aux éventuels antécédents judiciaires de la victime et toutes les pistes sont actuellement étudiées.

Sources: Paris Normandie/ France Bleu/ 76 Actu

 

1 COMMENTAIRE

  1. La piste est évidente : ce “jeune” a été tué par d’autres “jeunes”. Tous originaires de Jeunie, bien sûr.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici