Morte du Covid-19 et enterrée, elle se présente quinze jours plus tard aux funérailles de son fils

Mutyala Girijamma, pas trop morte / Photo: DR
Mutyala Girijamma, pas trop morte / Photo: DR

Une vidéo a capturé le moment où une femme indienne s’est présentée à l’improviste à l’enterrement de son fils décédé alors qu’elle-même avait auparavant été déclarée morte de la Covid-19.

La femme, Mutyala Girijamma, a été hospitalisée au Government General Hospital de Vijayawada après avoir été testée positive au Coronavirus chinois le 12 mai.

Son mari dévoué, Gaddayya, lui rendait visite tous les jours à l’hôpital, mais à son arrivée le 15 mai il ne l’a pas trouvée dans sa chambre. Lorsqu’il a demandé où elle se trouvait, la direction lui a annoncé qu’elle avait apparemment succombé à sa maladie.

On a remis à Gaddayya un sac mortuaire avec un cadavre et on l’a averti de ne pas l’ouvrir sans porter d’équipement de protection individuelle. Il a donc ramené la dépouille enveloppée dans son village pour l’enterrer.

Trop bouleversé pour organiser une cérémonie commémorative, il a reçu un autre coup dur lorsque son fils a également succombé du virus mortel.

Anéanti par tant de malheurs, l’homme a enterré son fils et organisé un service commémoratif commun pour sa femme et son enfant.

Mais Mutyala Girijamma a réservé aux membres de sa famille la surprise de leur vie en se présentant en personne à la cérémonie. Elle est tout simplement arrivée et s’est assise sur une chaise pour assister à l’enterrement.

Perturbée par le fait que son mari n’était pas venu la chercher à l’hôpital, elle a dû emprunter de l’argent pour prendre un taxi et rentrer chez elle.

Gaddayya et sa famille ont été horrifiés d’apprendre que l’hôpital leur avait confié le corps d’un inconnu, qu’ils avaient enterré en croyant qu’il s’agissait de Mutyala.

Source: India Times

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici