Macron va rencontrer Erdogan, pour obtenir “une clarification” sur le rôle de la Turquie dans l’Otan

Macron et Erdogan/DR
Macron et Erdogan/DR

Ce jeudi, Macron a annoncé qu’il allait rencontrer Erdogan “juste avant” le sommet de l’Otan qui doit débuter lundi prochain, afin de s’entretenir sur les nombreux problèmes que fait peser le dictateur turc, qui menace d’envahir ses voisins, et qui prend part aux conflits en Libye, en Syrie, et dans le Haut-Karabakh.

“Quand on est membres de la même organisation, on ne peut pas décider de prendre des équipements qui ne permettent pas d’interopérabilité, on ne peut pas décider de mener des opérations unilatérales qui sont contraires aux intérêts des coalitions qu’on a bâties”, a rappelé Emmanuel Macron, souhaitant “une clarification” avec la Turquie sur ces sujets.

Macron a plus largement appelé l’Otan à une “réorganisation stratégique” et à “poser un cadre clair des relations entre alliés”, pointant des “incohérences” qui n’ont pas été “réglées”. Plus que des “incohérences”, les actions de la Turquie ont tous les traits de trahisons.

La rencontre s’annonce houleuse, vu l’animosité qui règne entre les deux hommes. Erdogan s’en est pris à de nombreuses reprises au Président français, dont il a mis en cause “la santé mentale”, en l’accusant nommément d’être un nazi, simplement pour avoir défendu la liberté d’expression en France, après la décapitation de Samuel Paty.

Des déclarations hostiles qui reflètent les actions belliqueuses de la Turquie, comme il y a près d’un an, des frégates turques ont menacé à plusieurs reprises de tirer sur un navire français. La Turquie a depuis intensifié la pression sur la Grèce qu’elle menace d’envahir, et Chypre, dont le tiers de l’île est déjà envahi par l’armée turque depuis des décennies.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici