“Les Hongrois ne s’agenouillent que devant Dieu.” Orban dénonce les soumis à Black Lives Matter

Viktor Orban/DR
Viktor Orban/DR

“Si vous êtes invités dans un pays, alors comprenez sa culture et ne le provoquez pas. De notre point de vue, ce geste est inintelligible, c’est une provocation.”, a rappelé le Premier ministre hongrois, qui s’est indigné devant le comportement abject des footballeurs qui se sont mis à genoux devant Black Lives Matter.

Agenouillés, ces footballeurs ont ainsi exécuté un geste de haine contre les Blancs, ce qui n’a pas été du goût du public venu assisté au match, et qui ont répondu à cette provocation par des huées, largement méritées contre les athlètes venus les insulter.

“Les fans ne choisissent pas toujours la forme la plus élégante pour réagir à la provocation, mais on doit comprendre leurs raisons. Je suis d’accord avec les supporters”, a assuré Viktor Orban, qui souligne que la Hongrie n’a pas à subir une quelconque culpabilité concernant l’esclavagisme.

L’équipe de Hongrie a d’ailleurs prévenu avant l’Euro 2021 qu’elle ne se prosternerait pas devant la haine anti-blanche promue par le mouvement marxiste Black Lives Matter.

“Je n’ai aucune sympathie pour ce business de l’agenouillement. Je ne pense pas que ces choses-là aient leur place sur le terrain. Le sport, c’est autre chose. Les athlètes se battent debout”, a-t-il rappelé, avant d’ajouter que les Hongrois “s’agenouillent uniquement devant Dieu, la patrie et lorsqu’ils demandent en mariage leur dulcinée”.

Source: France Info

2 Commentaires

  1. Hé bé ça c’est un chef! Nos ramolos de dirigeants devraient en prendre de la graine…
    Peut-être qu’un jour nous Français de souche devrons émigrer en Hongrie…

  2. comme les temps ont changé !!! vous constatez bien que les français de souche, dans leur propre pays LA FRANCE, n’osent plus l’ouvrir !!! la progéniture des “moutons” compte bien et continue à les museler, par des lois s’il vous plait ! ils n’oublient jamais et surtout ne pardonnent jamais ! la souveraineté du peuple français en souffre.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici