Dans le Val-de-Marne, un voleur de voitures tente d’écraser un policier, celui-ci fait usage de son arme

Image d'illustration / Photo: Pxhere
Image d'illustration / Photo: Pxhere

La nuit dernière, un policier qui tentait, avec des collègues, d’interpeller des voleurs de voitures dans les rues d’Ormesson-sur-Marne, a vu le véhicule volé par les malfrat lui foncer délibérément dessus pour l’écraser. Le fonctionnaire a dû faire feu avec son arme de service. Le conducteur a réussi à prendre la fuite. 

Dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 juin, des policiers du commissariat de Chennevières-sur-Marne ont été appelés pour une équipe de malfaiteurs entrain de dérober des véhicules dans une rue de la commune voisine d’Ormesson-sur-Marne.

À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont immédiatement intercepté deux véhicules qui venait d’être volés à des habitants de la rue. Une Peugeot 206 dans laquelle se trouvaient deux “jeunes” et une Peugeot 3008 avec deux autres “jeunes” à bord.

Tandis que les policiers contrôlaient le premier véhicule, le chauffeur du second a fait un rapide et maladroit demi-tour dans la rue, percutant au passage d’autres voitures en stationnement, pour s’échapper.

Se précipitant sur le 3008 qui venait de s’encastrer dans une automobile garée, les policiers ont réussi à en extraire et interpeller le passager, un “jeune” de 18 ans, mais le chauffeur a réussi à repartir, arrachant au passager une portière de sa voiture!

C’est là que l’individu n’a pas hésité à foncer sur un policier isolé, qui tentait de lui barrer la route, et a essayé de la percuter. Le fonctionnaire n’a eu le temps que d’esquiver la charge et de faire feu par trois fois avec son arme de service. On ne sait pas si le conducteur a été blessé car il a réussi à s’enfuir et est activement recherché.

Pendant ce temps, le passager de la 206 a profité du tumulte pour s’enfuir et dérober un autre SUV Peugeot avec lequel il a lui aussi disparu. Seul le conducteur de la 206, âgé lui aussi de 18 ans a pu être interpellé.

Ces deux suspects, dont rien n’a filtré quant au profil exact ou aux éventuels antécédents judiciaires, ont été placés en garde à vue. On ignore les suites données à cette affaire par les magistrats du parquet de Créteil.

Sources: Le Parisien/ Actu Val-de-Marne

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici