Les Allemands pris au piège de la repentance! La Namibie veut leur extorquer des milliards d’euros

Image d'illustration / Photo: Twitter
Image d'illustration / Photo: Twitter

Prisonnière de sa mauvaise conscience, l’Allemagne sombre dans la repentance historique perpétuelle, mais ce n’est jamais assez pour le tiers-monde qui se moque bien des excuses, mais ne veut en vérité que de l’argent, toujours plus d’argent de l’Occident, qu’il culpabilise pour vivre à ses dépens.

Pour le massacre entre 1904 et 1908 d’environ 60 000 Herero et d’environ 10 000 Nama en Namibie, l’Allemagne est même allée jusqu’à reconnaître un “génocide”, qui serait ainsi le premier du XXe siècle, et pour lequel elle présente ses excuses, et en versant aussi une aide au développement de 1,1 milliard sur 30 ans aux descendants des deux tribus.

Mais ce n’est jamais assez! Des représentants des deux peuples et l’opposition namibienne, exigent que les Allemands payent plus, et que cet argent soit qualifié de “réparation”. Ce mercredi, le gouvernement allemand, pourtant repentant, a rejeté ces opportunistes exigences.

L’Allemagne a rappelé les millions d’euros d’aide au développement, généreusement versés à la Namibie depuis son indépendance en 1990. Le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, a assuré que l’aide financière proposée “sur une base volontaire” était tout à fait “appropriée” à la hauteur du préjudice.

Mais la repentance est un business, et l’Afrique commet la faute morale de croire que la mauvaise conscience occidentale constitue sa corne d’abondance, qui lui permettra ainsi d’échapper à ses échecs et ses responsabilités. L’Histoire la jugera avec sévérité.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici