Mélenchon refait une crise de parano… sur les numéros d’urgence

Jean-Luc Mélenchon / Photo: Flickr
Jean-Luc Mélenchon / Photo: Flickr

Depuis hier, la France se demande si Mélenchon est devenu complètement fou. Sa théorie selon laquelle Mohamed Merah était un agent secret français, et selon laquelle tous les gouvernements du monde sont à la botte d’un groupe secret de conspirateurs, laisse penser qu’il est désormais irrémédiablement paranoïaque.

Mais ce n’est pas tout. Des théories délirantes, Mélenchon en a plein ses placards. La preuve: il croit que la panne des numéros d’urgence, observée en France la semaine dernière et qui a fait scandale, est la preuve d’un complot des capitalistes contre le service public.

Dans une vidéo de son site internet, il déclare en effet: “Vous avez vu l’histoire d’Orange? Je vais vous dire, je trouve ça suspect. À chaque fois qu’il s’agit de privatiser quelque chose, on commence par montrer que le service public ne fonctionne pas ou qu’il y a un problème. Genre, une fois que ça va être privatisé: “Vous allez voir, parce que c’est une entreprise privée, ça marche tout le temps” Tu parles que ça marche tout le temps!”

Et il explique: “L’Union européenne dit: ‘Vous faites ce que vous voulez, vous avez le droit d’avoir une grande entreprise publique mais il doit y avoir de la concurrence privée. Pourquoi faire, je vous prie? Le téléphone ça fait 115 ans que c’est une propriété collective des Français. Qu’est-ce qui fait que c’est si urgent? Qu’est-ce qui ne marche pas qui justifie qu’on privatise? Eh ben maintenant vous avez un exemple de ce qui ne marche pas. Voilà comment ils travaillent, eux, ils sabotent, ils font les choses, ils les mettent en épingle et ils montrent pourquoi il faut du privé.”

Il s’acharne: “En tout cas ça tombe à ce moment-là et ça tombe aussi au moment où la discussion sur la privatisation d’EDF est repartie à l’initiative du gouvernement et de l’Union européenne qui impose le démantèlement des grands services publics en instaurant une concurrence”.

Cette thèse démentielle montre le vrai fond de la pensée mélenchonienne. On peut la résumer en trois points. 1. Le monde entier n’est qu’un vaste complot des méchantes entreprises contre les gentils États. 2. Si quelque chose ne marche pas dans le gentil secteur public, c’est le signe que les méchantes entreprises l’ont saboté. 3. La concurrence est un phénomène artificiel inventé par les méchantes entreprises, contrairement au monopole d’État, qui est un miracle de la nature.

Notons que ces trois points recoupent très exactement la pensée de Lénine, Trotsky et Staline. Bolchévique un jour, bolchévique toujours, camarade Jean-Luc!

Et rien d’étonnant à cela, puisque le communisme est une grave maladie mentale centrée sur une paranoïa galopante et meurtrière.

Bref: Mélenchon a une panne de neurones, et on ne voit pas bien qui va les réparer.

Source citations: BFMTV

1 COMMENTAIRE

  1. En plus il n’a pas la moindre idée de l’histoire de la téléphonie en France, ni de l’histoire des télécommunications. Il est sectaire et cherche des arguments sans une véritable argumentation.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici