Révolution en marche! Le président du Salvador souhaite adopter le bitcoin en tant qu’une monnaie légale

Bitcoin / Photo: Flickr
Bitcoin / Photo: Flickr

Le Salvador pourrait devenir le premier pays à faire du bitcoin une monnaie légale après que le président Nayib Bukele a annoncé qu’il proposerait bientôt un projet de loi qui pourrait transformer l’économie dépendante des transferts de fonds.

Cette mesure ferait du pays d’Amérique centrale le premier État au monde à accepter officiellement une crypto-monnaie comme monnaie légale et “permettrait l’inclusion financière de milliers de personnes qui sont en dehors de l’économie légale“, a déclaré le Président Nayib Bukele samedi.

La semaine prochaine, j’enverrai au Congrès un projet de loi qui fait du bitcoin une monnaie légale“, a déclaré lors d’un message vidéo adressé à la conférence Bitcoin 2021, à Miami, ce partisan de l’économie libre.

Selon lui, ce projet de loi vise à créer des emplois dans un pays où “70% de la population n’a pas de compte bancaire et travaille dans l’économie informelle“.

“Bitcoin a une capitalisation boursière de 680 milliards de dollars. Si 1% de ce montant est investi au Salvador, cela augmentera notre PIB de 25%“, explique le Président.

“De l’autre côté, le Bitcoin aura 10 millions de nouveaux utilisateurs potentiels et le moyen le plus rapide de transférer 6 milliards de dollars par an en transferts de fonds.”

“En outre, une grande partie de ces 6 milliards de dollars est perdue à cause des intermédiaires. En utilisant Bitcoin, le montant reçu par plus d’un million de familles à faibles revenus augmentera de l’équivalent de milliards de dollars chaque année. Cela améliorera la vie et l’avenir de millions de personnes“, a-t-il poursuivi.

Le gouvernement n’a pas encore donné de détails sur le projet de loi, qui devra être approuvé par un parlement dominé par les alliés du Président.

Les transferts de fonds des Salvadoriens travaillant à l’étranger représentent une part importante de l’économie, soit environ 22% du produit intérieur brut. L’année dernière, les envois de fonds vers le pays ont totalisé 5,9 milliards de dollars.

Strike, une application de paiement mobile lancée au Salvador en mars, a déclaré dans un communiqué qu’elle se félicitait de cette nouvelle législation et qu’elle travaillait avec le pays pour faire de l’utilisation de la technologie Bitcoin un succès.

C’est le coup de feu entendu dans le monde entier pour Bitcoin“, a déclaré le fondateur et PDG de Strike, Jack Mallers, qui a présenté la vidéo du Président Bukele faite au cours de la conférence de Miami.

L’adoption d’une monnaie nativement numérique comme monnaie légale offre au Salvador le réseau de paiements ouvert le plus sûr, le plus efficace et le plus intégré au monde“, a déclaré Mallers.

Le marché des crypto-monnaies a atteint plus de 2500 milliards de dollars à la mi-mai 2020, selon la page CoinMarketCap, porté par l’intérêt d’investisseurs de plus en plus sérieux, de Wall Street à la Silicon Valley.

Mais la volatilité du bitcoin, dont le prix est actuellement de 36 127 dollars, son statut juridique obscur et surtout le fait qu’il est la cible des gouvernements étatistes soulèvent un doute quant à savoir s’il pourrait un jour remplacer les monnaies fiduciaires dans les transactions quotidiennes.

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici