VIDEO. La marine iranienne perd son plus grand ravitailleur, coulé dans des circonstances mystérieuses

Le Kharg / Photo: DR
Le Kharg / Photo: DR

Le Kharg, le plus grand pétrolier-ravitailleur de la marine iranienne, a coulé mercredi dans le golfe d’Oman après un incendie d’origine inexpliquée qui s’est déclaré à bor, selon l’agence de presse Fars.

Selon la télévision publique iranienne, l’incendie s’est déclaré vers 02h25 mercredi près du port iranien de Jask, où le navire de guerre effectuait un exercice.

Les opérations de sauvetage ont pris plusieurs heures en permettant d’évacuer entièrement l’équipage et le mettre à l’abri, a précisé la télévision publique.

Tous les efforts pour sauver le navire ont échoué et il a coulé“, a indiqué l’agence Fars.

Ce naufrage survient un peu plus d’un an après l’incident lorsque la frégate iranienne Jamaran a accidentellement tiré avec un missile C-802 Noor sur le Konarak, un navire auxiliaire, lors d’un exercice à tirs réels dans le golfe d’Oman, en faisant 19 tués et 15 blessés.

En avril, l’Iran avait fait savoir qu’un de ses navires, le Saviz, avait été pris pour cible en mer Rouge. Selon le Wall Street Journal, une douzaine de pétroliers iraniens ou des bâtiments transportant des armes ont été visés, probablement par des commandos d’élite de l’armée israélienne.

Les incidents se sont multipliés dans la région depuis que le nouveau président américain, Joe Biden, a opéré un retour dans l’accord de 2015 avec le régime chiite sur le programme nucléaire iranien, rompu en 2018 par son prédécesseur.

Donald Trump a dénoncé l’accord, entre autres, en soutien à l’Etat d’Israël qui considère que le programme nucléaire de l’Iran constitue une menace pour son existence, tandis que l’Iran de son côté refuse de reconnaître l’existence d’Israël comme Etat.

Long de 207 mètres, avec un déplacement de 33 000 tonnes à pleine charge, le pétrolier-ravitailleur Kharg était l’un des navires les plus grands de la marine iranienne. Il a été acheté par l’Iran au Royaume-Uni, avant la révolution islamique de 1974, et livré seulement en 1984.

Accompagnant les navires de guerre iraniens dans leurs missions, il permettait d’élargir leur portée.

Source: Reuters/ Opex360/ Twitter/ Fars

Un bâtiment de l’US Navy tire 30 coups de semonce contre des navires iraniens

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici