En Israël, on s’interroge sur un lien entre le vaccin Pfizer et des centaines de cas de myocardite

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Le ministère israélien de la Santé a déclaré mardi qu’il avait constaté que des cas d’inflammation cardiaque, qui touchent principalement des hommes jeunes ayant reçu le vaccin contre le Covid-19 de Pfizer, était probablement lié à la vaccination.

Pfizer s’est fondu d’un communiqué classique dans des cas pareils: merci, on était au courant des observations israéliennes, mais aucun lien de causalité avec la myocardite et le vaccin n’avait été établi. Comme d’habitude.

La multinationale affirme que les effets indésirables font l’objet d’un examen approfondi et les hommes de Pfizer rencontre régulièrement le département de la sécurité des vaccins du ministère israélien de la Santé pour examiner les données.

En Israël, 275 cas de myocardite ont été signalés entre décembre 2020 et mai 2021 parmi plus de 5 millions de personnes vaccinées, a indiqué le ministère en divulguant les conclusions d’une étude qu’il a commandée pour examiner la question.

La plupart des patients ayant souffert d’une inflammation cardiaque ont passé moins de quatre jours à l’hôpital et 95% des cas ont été classés comme légers, selon l’étude, qui a été menée par trois équipes d’experts, selon le ministère.

L’étude a révélé “qu’il existe un lien probable entre la réception de la deuxième dose du vaccin Pfizer et l’apparition d’une myocardite chez les hommes âgés de 16 à 30 ans“, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Selon les résultats, ce lien a été observé davantage chez les hommes âgés de 16 à 19 ans que dans les autres groupes d’âge.

En France, des cas de myocardite ont été détectés en avril 2021 chez cinq personnes ayant été vaccinées contre le coronavirus chinois avec le produite de Pfizer/BioNTech.

La myocardite est une inflammation du myocarde, c’est-à-dire du tissu musculaire du cœur, un muscle épais et creux à contraction rythmique. Si elle est grave, la détérioration du fonctionnement cardiaque peut être à l’origine d’une mort subite causée par des troubles du rythme cardiaque ou d’une insuffisance cardiaque.

Source: Reuters

Une jeune femme est morte suite à la vaccination, la Belgique interdit Johnson & Johnson pour les moins de 41 ans

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici