Le virus vient-il du labo de Wuhan? Tout le monde admet cette hypothèse, mais Twitter embrouille toujours

Images d'illustration / Photo: Twitter
Images d'illustration / Photo: Twitter

Trois jours après que Facebook a confirmé qu’il ne censurerait plus les messages discutant de la question de savoir si la pandémie du Coronavirus provenait d’une fuite d’un laboratoire chinois, Twitter refuse de dire s’il fera de même.

Bien que le président Biden ait ordonné aux agences de renseignement américaines de mener une enquête pour déterminer si la Covid-19 provient de l’Institut de virologie de Wuhan, Twitter a déclaré qu’il n’avait aucune mise à jour sur ce point pour le moment.

Un porte-parole de Twitter a déclaré à Politico, un journal d’extrême gauche propageant des fake news, qu’il continue à “travailler en étroite consultation avec les autorités de santé publique mondiales“.

Joe Biden a affirmé mardi que deux théories concernant l’origine de la pandémie prédominent actuellement dans l’opinion publique américaine: soit le virus a émergé naturellement en passant des animaux à l’homme, soit il s’est échappé du laboratoire P4 à Wuhan, en Chine.

POUR EN SAVOIR PLUS: Fuite du labo ou pas? Le renseignement américain se penche sur les premières infections à la Covid de Wuhan

La Maison-Blanche a déclaré l’après-midi suivant qu’elle n’excluait aucune possibilité, y compris la propagation intentionnelle du virus par les Chinois.

Le soir même, le Sénat avait approuvé à l’unanimité une mesure exigeant du gouvernement fédéral qu’il déclassifie les renseignements sur les origines de la COVID-19.

Le revirement abrupt de Joe Biden est intervenu après des semaines où l’administration de gauche préférait s’en remettre à l’Organisation mondiale de la Santé pour son enquête concernant l’origine de la pandémie.

La théorie de la fuite de laboratoire — raillée comme complotiste et censurée par les réseaux sociaux — a gagné récemment en popularité, atteignant les médias grand public cette semaine après que le Wall Street Journal a rapporté que trois employés de l’Institut de virologie de Wuhan sont tombés si malades qu’ils ont été hospitalisés en novembre 2019, donc avant la date officielle de l’épidémie.

Pendant des mois, les réseaux sociaux et les prétendus “vérificateur des faits”, comme le site américain NewsGuard ont accusé FL24 de propager des “information trompeuses et sans fondement” parce que notre site a mentionné, dès janvier 2020, l’hypothèse de l’origine du virus dans le laboratoire de Wuhan, sous la forme, par exemple, d’une fuite accidentelle. Leur opinion a servi aux plateformes des réseaux sociaux pour censurer nos publications.

Source: Fox News

Cette censure tente de faire taire la rédaction de FL24 dont la liberté de ton, l’indépendance d’esprit, et la force des scandales que nous dénonçons dérangent ceux qui bénéficient habituellement du silence et de la complaisance médiatique.

Victime des mêmes procédés sur les réseaux sociaux, censuré, limité, voire supprimé, notre site vous propose un moyen simple pour contourner ce procédé liberticide:

Pourquoi il faut ABSOLUMENT vous abonner gratuitement à FL24

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici