Chacun veut sa part du gateau: Sanofi accélère son vaccin contre le Coronavirus chinois

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Sanofi a annoncé jeudi le lancement d’une étude de phase III pour son candidat vaccin contre la Covid-19, développé avec GSK, une multinationale britannique, l’un des dix géants de l’industrie pharmaceutique mondiale.

Le groupe pharmaceutique français prévoit toujours que ce vaccin soit approuvé au quatrième trimestre 2021, sous réserve de résultats positifs de cette dernière étude et des évaluations réglementaires.

Sanofi et GSK débutent une étude internationale de phase 3 pour évaluer l’efficacité de leur candidat-vaccin contre la Covid-19“, a déclaré dans un communiqué le groupe français, dix jours après l’annonce de résultats encourageants à l’issue des premiers essais.

Les essais de phase 2, réalisés sur un groupe témoin de quelques centaines de personnes, avaient montré que ce vaccin provoque la production d’anticorps contre le Coronavirus chez la plupart des sujets.

Mais ce sont les essais de phase 3, annoncés ce jeudi, qui prouveront l’efficacité de ce vaccin contre la Covid-19. Ils seront effectués sur un échantillon beaucoup plus large de 35 000 personnes dans plusieurs pays.

Sanofi, qui est déjà en train de mettre en place la fabrication de ce vaccin, compte sur une approbation au quatrième trimestre par les principales autorités sanitaires, dont l’Agence européenne du médicament.

Cela signifie que, dans le meilleur des cas, le vaccin de Sanofi sera lancé près d’un an après les premiers vaccins, ceux de Pfizer/BioNTech et de Moderna qui dominent peu à peu le marché, en profitant des malheurs d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson, déjà sur le marché depuis des semaines, et de l’absence des vaccins russes Sputnik V et chinois Sinovac.

Cette arrivée tardive est causée par des dysfonctionnements dans le développement du vaccin par Sanofi, qui a subi un contretemps de plusieurs mois. Le manque à gagner se compte en milliards. On peut faire confiance à la Macronie qui saura renflouer les caisses de la multinationale avec ses commandes publiques.

Les syndicats de l’usine Sanofi en France affirment que “une augmentation de production de 250%” est prévue dans le cadre du lancement de ce vaccin, “mais les effectifs ne sont pas renforcés dans les mêmes proportions” avec un recrutement de 20% de salariés.

Source: Reuters

Sanofi suspend ses deux essais cliniques sur l’hydroxychloroquine et prive les patients de ce médicament

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici