Une pétition pour suspendre tout financement public à l’UNEF

Maryam Pougetoux, la représentante islamiste de l'Unef/DR
Maryam Pougetoux, la représentante islamiste de l'Unef/DR

“Nous demandons au Gouvernement de suspendre immédiatement les financements publics dont bénéficient l’UNEF. Pas un euro de l’impôt des Français ne doit aller à ceux qui piétinent la France, ses valeurs et ses principes!”

C’est ce que proclame une pétition initiée par le mouvement Force Républicaine, ce club de réflexion politique créé en 2001 par François Fillon et désormais présidé par Bruno Retailleau.

La Présidente de l’UNEF a récemment revendiqué l’organisation de réunions “racisées”, c’est-à-dire interdites aux “Blancs”. Cette dérive racialiste d’une certaine gauche soi-disant anti-raciste est d’autant plus inacceptable que l’UNEF bénéficie chaque année de généreuses subventions“, commencent les pétitionnaire

Ainsi touche-t-elle une aide annuelle de 459 000 euros par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche; ce qui fait aujourd’hui de l’UNEF le deuxième syndicat étudiant le mieux financé en France!“, continuent-ils. Le chiffre a effectivement de quoi impressionner.

Comment accepter que l’argent des Français finance une organisation qui nie ouvertement les valeurs françaises d’universalité et d’indivisibilité?Comment tolérer que la République soutienne, avec l’impôt des contribuables, la tenue de réunions anti-républicaines au sein de nos universités?“, poursuivent les pétitionnaires.

Alors que nos professeurs sont mal payés, que beaucoup de nos universités sont mal équipées, que de nombreux étudiants vivent l’épreuve de la solitude et de la précarité, le ministère de l’Enseignement supérieur n’a-t-il pas mieux à faire que de financer les délires d’une gauche à la dérive?“, concluent-ils impitoyablement.

Aux dernières élections aux conseils d’administration (CA) dans les 20 premières universités françaises, les listes élues ont obtenu en moyenne 2,5% des étudiants inscrits, et celles des élus de l’UNEF, 1,8% seulement.

Alors en effet,“une aide annuelle de 459 000 euros par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche“, ça fait beaucoup…

Source: Force Républicaine

Exclusif! La vérité que tout le monde cache sur l’affaire de l’UNEF

 

 

6 Commentaires

  1. je ne savais pas que ce syndicat avait encore l’aide de l’Etat quel honte M.Macron tout ça pour avoir des voix pour l’élection présidentielle

  2. Chaque français française qui paye des impôts devrait pouvoir choisir a quel associations , syndicats va sa part des impôts qui sont dévolu a cela .
    Hors de question de financer des associations , des syndicats qui ne veulent que la perte de ce pays.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici