Suède. Ils se sont fait passer pour des réfugiés afghans, ils étaient iraniens et préparaient un attentat

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Les autorités suédoises affirment qu’un couple, soupçonné d’avoir planifié des attentats, a trompé l’Office suédois des migrations avec de fausses identités, prétendant être originaire d’Afghanistan alors qu’il s’agirait en réalité d’Iraniens.

Après que la police de sécurité suédoise a réussi à établir leur véritable identité, la sécurité nationale, a expliqué: “Ils possèdent une nationalité complètement différente de celle qu’ils avaient déclarée. Nous avons eu la confirmation des soupçons que nous nourrissions depuis le début.”

Ils ont réussi à passer entre les mailles du filet et, de diverses manières, n’ont pas voulu que l’on sache qu’ils ont un lien quelconque avec l’Iran. Maintenant, ils ont soudainement dix ans de plus et portent des noms complètement différents“, a ajouté le procureur anti-terroriste suédois.

Le couple, arrêté au cours du week-end de Pâques dans la région de Stockholm, était soupçonné de préparer une “action terroriste imminente”. Il a été placé en détention. Ils sont surveillés depuis janvier et soupçonnés de préparer un attentat.

Selon les médias suédois, le couple se trouve en Suède depuis 2017. Depuis leur arrivée en Suède, ils ont donné de faux documents d’identité à toutes les autorités suédoises avec lesquelles ils ont été en contact.

Les services suédois soupçonnent le couple d’avoir également agi pour le compte d’un autre réseau. Si des cas d’espionnage lié à des réfugiés ont déjà eu lieu dans le passé, cela ne semble pas être le cas dans cette affaire.

L’arrestation du couple le week-end de Pâques a coïncidé avec une autre arrestation liée au terrorisme islamique en France. Une jeune femme de 18 ans a été placée en garde à vue après une perquisition de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) au domicile familial à Béziers.

La jeune fille est soupçonnée de vouloir attaquer une église à Montpellier pendant le week-end de Pâques. La perquisition de son domicile a permis de découvrir un stock de produits chimiques et des instructions pour la fabrication d’explosifs.

Source: SVT

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici