Greta change-t-elle de créneau? Le gourou de la secte climatique s’attaque à la bouffe

Greta Thunberg / Photo: DR
Greta Thunberg / Photo: DR

Greta Thunberg a lancé samedi un appel pour changer la manière dont le monde produit et consomme des aliments afin de contrer les prétendues “trois menaces” avancées par les végans contre le mode d’alimentation classique: les émissions de dioxyde de carbone, l’apparition de maladies et la souffrance animale.

Nous sommes en 2021 et Greta croit encore à l’histoire du pangolin du marché de Wuhan. Elle affirme dans sa vidéo postée sur les réseaux sociaux que l’origine de l’épidémie de la Covid-19 “est vraisemblablement animale selon des scientifiques“, alors qu’aucun enquête n’a pu véritablement le déterminer.

L’impact de l’agriculture sur l’environnement — comme les épidémies — pourrait être réduit en changeant la manière dont l’alimentation est produite, affirme dans sa vidéo le gourou des écologistes dans une vidéo postée samedi sur Twitter à l’occasion de la Journée internationale de la biodiversité.

Notre relation à la nature est brisée“, écrit-elle. “Mais les relations peuvent évoluer.” Comme si une gamine d’une grande ville européenne dont le contact avec la nature se limite aux promenades en VTT dans un parc municipal avait un titre quelconque pour parler de ces question… Ridicule.

L’agriculture et l’impact de la crise climatique sur les pandémies sont des angles nouveaux pour Greta Thunberg qui a jusqu’à présent concentré son combat sur la responsabilité de la classe politique et la pollution provoquée par les énergies fossiles.

La crise climatique, la crise écologique et la crise sanitaire sont toutes liées“, écrit-elle, comme si elle voulait justifier son changement de combat.

La transmission de maladies de l’animal à l’homme est provoquée par les méthodes d’agriculture, dit-elle avant d’estimer que le passage vers une alimentation à base végétale permettrait d’économiser jusqu’à huit milliards de tonnes de CO2 par an. A-t-elle calculé ce chiffre elle-même en cours de maths? Euh, non. Elle a fait l’école buissonnière tous les vendredis pendant des mois.

Le tweet de l’adolescente suédoise a été partagé, entre autres, par le patron de l’Organisation mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, un ancien terroriste marxiste inféodé à la Chine, dont le rôle néfaste dans la pandémie est désormais bien connu.

Disons que cela n’ajoute pas à la crédibilité du nouvel engagement de Greta.

Source: Reuters/ Twitter

1 COMMENTAIRE

  1. une mineure lachée dans la nature au bénéfice de tous les escrocs qui se cachent dans tout ce qui est écolo. ces parents, s’ils en sont, doivent réfléchir à l’avenir de leur “enfant”. il ne faut pas attendre jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici