Le compagnon d’Élisa Pilarski demande l’annulation des expertises qui incriminent Curtis

Elisa Pilarski, le pitbull Curtis, et Chrsitophe Ellul/Facebook
Elisa Pilarski, le pitbull Curtis, et Chrsitophe Ellul/Facebook

Mis en examen en mars dernier pour “homicide involontaire”, Christophe Ellul, le compagnon d’Élisa Pilarski, cette femme enceinte, morte dévorée dans une forêt de l’Aisne fin 2019, demande la nullité des expertises ADN et comportementales de son chien incriminé, mais aussi celle de la désignation du juge d’instruction.

La culpabilité de Curtis avait été mise à jour après des mois d’expertises coûteuses, où les experts ont dû comparer les empreintes de sa mâchoire avec celles de toute une meute d’autres chiens de chasse présents non loin de là, et soupçonnés d’avoir pu causer la mort de la jeune femme.

“Nous avons examiné les pièces et le rapport point par point. Les détails sur l’ADN étant segmentés en plusieurs rapports, nous avons donc demandé, d’un côté, des compléments d’expertises, et, de l’autre, l’annulation de certaines parties”, explique Me Alexandre Novion, l’avocat de Christophe Ellul.

“Nous ne voulons pas donner l’impression que nous sommes asservis à une piste, une hypothèse arrêtée d’avance. On essaye d’ouvrir d’autres portes, nous ne sommes pas des partisans d’une vérité toute faite”, a défendu Me Novion. La chambre d’instruction doit rendre sa décision le 23 juillet prochain.

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici