La Chine va-t-elle se dépeupler? Le pays affiche la croissance démographique la plus lente depuis des décennies

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

L’effet boomerang. Après des années de “la politique de l”enfant unique”, la population de la Chine a augmenté à son rythme le plus lent depuis les années 1950. Pékin va augmenter les incitations pour les couples à avoir plus d’enfants et éviter un déclin irréversible.

Sur la dernière décennie, la population de la Chine continentale a augmenté de 5,38% pour atteindre 1,41 milliard d’habitants, selon les résultats du recensement officiel du pays, qui a lieu une fois par décennie et qui a été annoncé mardi.

Ce chiffre est à comparer à une augmentation de 5,84% à 1,34 milliard lors du recensement de 2010, et à des hausses à deux chiffres lors des six précédentes enquêtes officielles sur la population de la Chine, qui remontent à 1953.

Les données indiquent un taux de fécondité de 1,3 enfant par femme pour la seule année 2020, à égalité avec des sociétés vieillissantes comme le Japon et l’Italie. Les autorités chinoises craignent que la deuxième économie mondiale ne soit déjà engagée dans un déclin démographique irréversible, sans être parvenue au préalable à faire monter le niveau de vie des ménages au niveau des pays du G7.

Ce chiffre signifie que la Chine a manqué de peu l’objectif qu’elle s’était fixé en 2016 de faire passer sa population à environ 1,42 milliard d’habitants d’ici 2020, avec un taux de fécondité d’environ 1,8.

Pékin a modifié sa politique stricte de l’enfant unique en 2016 pour permettre aux familles d’avoir deux enfants face au vieillissement de la population chinoise et au manque de main-d’œuvre, mais cette mesure n’a pas encore produit le baby-boom attendu pour aider à compenser le vieillissement de la population du pays.

La Chine s’inquiète depuis longtemps de la croissance de sa population, car elle cherche à soutenir son essor économique et à accroître sa prospérité. Ces derniers mois, les médias d’État chinois se sont montrés de plus en plus pessimistes quant aux perspectives, affirmant que la population pourrait commencer à diminuer au cours des prochaines années.

Si l’on se fie aux modèles du développement démographique de ces dernières années, la croissance de la population continuera à ralentir à l’avenir. La population de la Chine atteindra un pic dans un futur proche avant de redescendre. On estime que la population totale de la Chine restera supérieure à 1,4 milliard dans un avenir rapproché.

Les Nations unies prévoient que le nombre de personnes vivant en Chine continentale atteindra un pic en 2030 avant de décliner. Le Financial Times a déclaré que la population avait en fait déjà diminué en 2020 par rapport à l’année précédente, citant des experts.

Le nombre de personnes âgées de 15 à 59 ans a diminué de près de 7%, selon les données du recensement, tandis que les personnes âgées de plus de 60 ans ont augmenté de plus de 5%.

L’un des points positifs de ces données est l’augmentation inattendue de la proportion de jeunes: 17,95% de la population aura 14 ans ou moins en 2020, contre 16,6% en 2010.

Il y a eu environ 12 millions de naissances en 2020. Il s’agit d’une baisse par rapport aux 14,65 millions de naissances de l’année précédente lorsque Pékin a signalé le taux de natalité le plus faible depuis la fondation de la Chine communiste en 1949.

La taille moyenne d’une famille est désormais de 2,62 personnes, selon les données du recensement, contre 3,10 personnes il y a 10 ans.

Les jeunes couples qui souhaitent avoir un enfant sont confrontés à des défis de taille en Chine. Beaucoup partagent des appartements surpeuplés avec leurs parents, tandis que les services de garde d’enfants sont coûteux et les congés de maternité courts.

La plupart des mères célibataires sont exclues de l’assurance médicale et des prestations sociales, et beaucoup craignent également que l’accouchement ne nuise à leur carrière.

Selon un rapport publié en 2005 par un groupe de réflexion de l’État, il en coûte 490 000 yuans (74 838 dollars) à une famille chinoise pour élever un enfant. En 2020, les médias locaux ont rapporté que ce coût avait atteint jusqu’à 1,99 million de yuans, soit quatre fois le chiffre de 2005.

Source: AP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici