Tensions franco-britanniques: La Macronie menace de “couper le courant” aux îles anglo-normandes

Boris Johnson et Emmanuel Macron/DR
Boris Johnson et Emmanuel Macron/DR

Face aux conditions de pêche imposées aux marins français par les autorités britanniques, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a confirmé ce dimanche sur France 3 que “tout est possible. Des mesures de rétorsion sont possibles, même de couper le courant” aux îles anglo-normandes.

Cette mesure de représailles avait été brandie cette semaine par la ministre de la Mer, Annick Girardin, qui avait menacé de couper le jus à l’île de Jersey, si l’accord sur la pêche conclu dans le cadre du Brexit n’était pas respecté. “Ce n’est pas la solution que nous envisageons”, a tenu à préciser Gabriel Attal.

“La question de la pêche était réglée. La Grande-Bretagne a tenté de la dérégler. Les autorités britanniques ont ajouté des conditions qui n’étaient pas prévues comme la limitation de la taille du bateau ou des conditions pour pêcher”, a déploré le porte-parole du gouvernement.

Ce dernier a annoncé que de nouvelles négociations doivent se tenir demain, et le gouvernement espère qu’un accord sera trouvé dans les “prochains jours ou semaines” pour résoudre les tensions entre le Royaume-Uni et la France autour de ce sujet poisseux.

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici