Big Pharma ou comment s’enrichir avec l’argent du contribuable. On connaît le perdant et le gagnant

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

La Commission européenne n’a pas renouvelé pour le moment sa commande de vaccins contre la COVID-19 auprès du laboratoire AztraZeneca au-delà de l’expiration du contrat actuel à la fin du mois de juin, a déclaré dimanche le commissaire européen au commerce intérieur.

Nous n’avons pas renouvelé la commande après juin. On verra ce qui se passera“, a déclaré Thierry Breton sur France Inter.

La Commission a lancé des poursuites contre AstraZeneca en raison d’importants retards de livraison de doses de son vaccin et plusieurs responsables européens ont prévenu que le contrat avec le groupe anglo-suédois pourrait ne pas être renouvelé.

Thierry Breton a néanmoins estimé dimanche qu’il s’agit d’un “très bon vaccin”.

Interrogé à Strasbourg, où il se trouvait pour la Journée de l’Europe, Emmanuel Macron a déclaré qu’il fallait continuer à utiliser le vaccin AstraZeneca “parce qu’il nous aidera en sortie de crise“. “Mais pour répondre en particulier aux variants, puisqu’on parle des commandes à venir on voit que d’autres vaccins sont aujourd’hui plus efficaces“, a ajouté le président français.

En décembre 2020, l’Union européenne a commandé 100 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer et BioNTech, ce qui portera le total à 300 millions.

Le prix unitaire d’une dose, dont le montant a fuité par l’indiscrétion d’une secrétaire d’État belge à la Santé, est de 15,50 euros.

Le total de la commande de décembre est facile à calculer: 4 650 000 000 euros, partagés moitié-moitié entre le géant pharmaceutique Pfizer et l’entreprise allemande BioNTech, dirigée par le concepteur du vaccin, un ressortissant allemand d’origine turque, Uğur Şahin.

Cela veut-il dire que l’Union européenne achètera à nouveau pour 27,9 milliards d’euros de vaccins à Pfizer? Selon les euro-commissaires, cette somme astronomique serait encore plus élevée!

Thierry Breton a en effet déclaré que l’accord conclu avec Pfizer et BioNTech portant sur la fourniture de 1,8 milliard de doses de leur vaccin sur la période 2021-2023, pourrait coûter davantage que prévu à l’Union européenne.

Il y aura peut-être un petit surcoût mais je laisserai les autorités compétentes le dévoiler en temps et heure“, a-t-il dit.

Il faut dire que les Britanniques d’Oxford-AstraZeneca, que l’Union européenne vient de virer de son carnet de commandes, ont décidé de vendre leur vaccin à prix coûtant et se contenteraient d’1,78 euros par dose, presque dix fois moins cher que Pfizer.

Source: Reuters

La manne pour Pfizer continue à tomber: l’Union européenne commende encore son vaccin pour des milliards d’euros

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici