VIDEO. Une école mixte à Kaboul visée par un attentat: 25 morts et des dizaines de blessés!

Une explosion près d’une école dans un quartier chiite de l’ouest de Kaboul a tué au moins 25 personnes, dont de nombreux jeunes élèves, et en a blessé des dizaines d’autres, a déclaré le ministère afghan de l’Intérieur.

Des ambulances ont évacué les blessés du lieu de l’explosion, samedi, près de l’école Syed Al-Shahda, dans le quartier à majorité chiite de Dasht-e-Barchi, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur.

Il a déclaré qu’au moins 52 personnes ont été blessées dans l’explosion sans préciser la cause ni la cible de l’explosion.

L’attaque s’est produite vers 17h30, heure de Kaboul. C’est l’heure à laquelle de centaines d’élèves terminaient leurs cours, et rentraient chez eux.

Le porte-parole du ministère de la Santé, a déclaré que 46 personnes avaient été emmenées à l’hôpital. La foule en colère a attaqué les ambulances et a même frappé les agents de santé, a-t-il déclaré. Il a imploré les habitants de coopérer et de laisser les ambulances accéder librement au site.

Les journalistes locaux affirment avoir vu 25 corps qui ont été amenés à l’hôpital Ali Jinnah de Kaboul.

Kaboul est en état d’alerte depuis que Washington a annoncé, le mois dernier, son intention de retirer toutes les troupes américaines d’ici le 11 septembre, les responsables afghans affirmant que les talibans ont intensifié leurs attaques dans tout le pays.

Aucun groupe n’a revendiqué la responsabilité de l’explosion de samedi. Les talibans ont condamné l’attaque, qui visait apparemment des civils, et ont nié toute responsabilité.

Le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a déclaré dans un tweet qu’ils condamnaient l’attentat.

L’attentat a eu lieu dans un quartier à forte proportion de musulmans chiites, qui a souvent été attaqué par des combattants d’Etat islamique.

Des témoins ont rapporté trois explosions qui se sont produites dos à dos, et “ils parlaient de filles paniquées qui ont commencé à courir partout, à pleurer, à appeler leurs mères alors que d’autres essayaient d’en transférer autant que possible à l’hôpital”.

L’école est un lycée mixte pour filles et garçons. Les blessés sont pour la plupart des étudiantes.

Source: AP/ Tolo News

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici