Peste islamique partout! Les djihadistes prennent d’assaut une ville du sud des Philippines

Djihadistes philippins / Photo: DR
Djihadistes philippins / Photo: DR

Les djihadistes groupe islamiste Combattants islamiques de la liberté de Bangsamoro ont pris d’assaut samedi une ville de l’île de Mindanao, dans le sud des Philippines, obligeant de nombreux habitants à fuir les lieux alors que l’armée mettait en place des barrages routiers et avançait vers la zone.

Selon la télévision d’État PTV, 200 miliciens des Combattants islamiques de la liberté de Bangsamoro (Bangsamoro Islamic Freedom Fighters, BIFF) sont entrés tôt samedi dans Datu Paglas, une ville de 30 000 habitants située dans la province de Maguindanao sur l’île de Mindanao. D’autres témoignages situent le nombre de combattants entre 80 et 100.

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des troupes gouvernementales sur une route secondaire alors qu’on entend des coups de feu. Aucune victime n’a cependant été signalée dans l’immédiat.

Selon l’agence de presse publique Philippine News Agency (PNA), un camion a été utilisé par les hommes armés pour bloquer la route menant au marché public de la ville.

Le porte-parole de l’armée a déclaré que les islamistes avaient occupé le marché public de la ville et y avaient établi une “position défensive”.

Les rebelles ont également pris en otages les commerçants et les clients en empêchant de quitter le marché.

Selon une autre version, les miliciens voulaient seulement se procurer de la nourriture sur le marché, mais que leur présence a effrayé les habitants, qui les ont ensuite alerté les autorités.

Une vidéo publiée par MAX FM, une station de radio de la ville voisine de Tacurong, montre des troupes gouvernementales bloquant une autoroute menant à Datu Paglas.

Un autre clip vidéo montrait une épaisse fumée noire s’élevant de la ville, tandis que certains habitants étaient vus en train de fuir la zone.

Des centaines d’automobilistes et de passagers auraient également été bloqués en raison de la fermeture d’une route principale qui traverse la ville, toujours fermée au trafic civil.

Les Combattants islamiques de la liberté de Bangsamoro (BIFF), également connus sous le nom de Mouvement islamique de la liberté de Bangsamoro, sont une organisation armée islamiste basée à Mindanao, aux Philippines.

Il s’agit d’un acteur de moindre importance dans l’insurrection Moro globale aux Philippines et il est surtout actif à Maguindanao et dans d’autres endroits du centre de Mindanao. Il s’agit d’un groupe dissident du Front islamique de libération Moro fondé par Ameril Umbra Kato. Après sa mort, le groupe s’est divisé en trois factions, dont l’une a prêté allégeance à l’État islamique, tandis que les deux autres sont moins radicales.

Le BIFF s’oppose à l’accord de paix conclu dans le sud des Philippines entre le principal groupe rebelle musulman, le Front de libération islamique Moro (MILF), et le gouvernement central, ce qui a conduit à leur séparation.

Selon l’armée, certains des djihadistes du BIFF auraient combattu aux côtés du groupe Maute et d’Abu Sayyaf lors du siège de Marawi en 2017, qui a duré cinq mois.

Source: AP

Les terroristes islamistes d’Abu Sayyaf frappent durement les Philippines

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici