Réseau anti-social: Twitter fait la chasse à tous les internautes qui relayent la parole de Trump

Donald Trump / Photo: White House
Donald Trump / Photo: White House

Twitter a confirmé avoir suspendu cette semaine plusieurs comptes sous prétexte qu’ils relayaient des propos tirés de “From the desk of Donald Trump” (“Depuis le bureau de Donald Trump”), le blog de l’ex-Président américain, banni à vie du réseau social, après une attaque coordonnée de Big Tech contre l’Amérique.

Les réseaux sociaux avaient pris prétexte de la prise du Capitole le 6 janvier dernier, pour censurer le président des États-Unis encore en exercice. Les GAFA ne s’étaient pas contentés de bannir Trump, mais étaient allés jusqu’à débrancher à la prise le réseau social Parler sur lequel ses partisans avaient trouvé refuge.

Twitter a ainsi banni à vie le patron de la droite américaine, et continue sa chasse aux sorcières en éliminant chaque internaute qui aura le malheur de relayer la parole de Donald Trump. Un réseau social qui en vient à exclure ses propres abonnés: c’est le début de sa fin.

Donald Trump comptait près de 89 millions d’abonnés sur Twitter, 35 millions sur Facebook et 24 millions sur Instagram avant d’être banni à perpétuité de ces réseaux. Par sa censure, les GAFA veulent en réalité empêcher la libre expression de millions de gens, qui ne pensent pas comme le voudraient ces entreprises qui se confondent désormais avec l’État.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici