La Chine se dit victime de “discrimination idéologique” et suspend un accord avec l’Australie

Xi Jinping/DR
Xi Jinping/DR

Ce jeudi, la Chine communiste a annoncé la suspension d’une partie de sa coopération économique avec l’Australie, qui a annoncé le mois dernier vouloir révoquer un accord concernant le projet chinois hostile des “Routes de la soie”.

L’Australie “cherche à perturber les échanges et la coopération normaux avec la Chine par une mentalité de guerre froide et de discrimination idéologique”, a osé la puissante agence de planification chinoise (NDRC). Une parfaite inversion accusatoire du régime communiste chinois, qui emprisonne les dissidents et menace ouvertement Taïwan de guerre.

Les relations de la Chine avec l’Australie ne cessent de se dégrader depuis 2018 en raison de différends sur beaucoup de sujets, comme le développement de la 5G, les affaires d’espionnage, la répression totalitaire de Hongkong ou encore la responsabilité de Pékin dans la pandémie mondiale de Covid-19.

L’an dernier, le Premier ministre australien, Scott Morrison, a demandé que soit menée une enquête internationale sur les origines de la pandémie. La Chine, qui a caché au monde l’épidémie qui s’était déclarée à Wuhan, continue de nier toute responsabilité, et considère la demande de l’Australie comme hostile et politiquement motivée.

En représailles, la Chine communiste a pris l’an dernier toute une batterie de mesures de rétorsion économique à l’encontre de plus d’une dizaine de produits australiens, notamment l’orge, le bœuf et le vin.

Source: AFP

3 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici