Ils n’ont que la répression comme solution! Déjà 141 verbalisations pour le non-respect de la quarantaine

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

À la sortie du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a assuré que l’exécutif continuerait “à faire respecter les mesures de quarantaine strictes pour les personnes qui arrivent de pays où les variants du virus circulent particulièrement activement“.

Les indicateurs laissent apparaître une amélioration nette de la situation sanitaire“, a-t-il assuré. Les chiffres “indiquent une tendance favorable. Ils nous montrent que nous avions raison d’avancer en confiance vers la sortie de crise”, a-t-il continué dans un bele exercice d’autosatisfaction macronienne.

Et au passage, Gabriel Attal a donné le détail des contrôles, des arrêtés et des verbalisations. “La semaine dernière 3564 arrêtés de quarantaine et 52 arrêtés d’isolement ont été pris“, a-t-il commencé, avant de détailler les représailles.

Près de 2500 contrôles ont eu lieu aux domiciles des personnes qui ont fait l’objet d’un arrêté de quarantaine, qui ont permis de dresser 141 verbalisations à des personnes qui ont cru pouvoir s’affranchir des règles d’isolement avec des amendes de 1000 à 1500 euros“, a sermonné le porte-parole du gouvernement.

Il a également reconnu “quelques difficultés avec le vaccin AstraZeneca“, mais s’est empressé d’insister sur le fait que “beaucoup de Français se font vacciner avec AstraZeneca“: selon lui, près de 200 000 la semaine dernière.

Il y a une marge de progression“, a tout de même admis Gabriel Attal, “Nous nous employons, avec les professionnels de santé, pour convaincre les patients“.

Source: LCI

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici