Quand la CGT est attaquée dans son cortège le 1er mai, Martinez arrive à accuser “l’extrême droite”

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez/DR
Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez/DR

“Ça ressemble beaucoup à l’extrême droite (…) avec des choses très organisées, on attaque et après on envoie devant d’autres personnes qui ne sont pas forcément identifiées”, a estimé lundi le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, sur Public Sénat à propos des violences dont été victimes ses militants.

Selon le professionnel de la grève, “les propos qui ont été prononcés, les insultes” révèleraient l’appartenance à l’extrême droite de ceux qui ont attaqué des militants de la CGT au milieu du cortège syndicaliste du 1er mai.

Alors que les images montrent des agresseurs dont les profils seraient plus proches des Black Blocs que des skinheads néo-nazis, Martinez soutient que la CGT peut avoir été attaquée en raison de ses “déclarations”, contre la tribune signée par des généraux dans Valeurs Actuelles, ou pour son “combat pour les travailleurs sans papiers”.

Comme Anne Hidalgo avec la saleté de Paris, Philippe Martinez utilise l’extrême droite comme bouc-émissaire, plutôt que d’avouer que son mouvement est totalement dépassé par des éléments violents et dangereux comme les Black Blocs.

La CGT avait déploré samedi “21 blessés dont 4 graves” et la dégradation de plusieurs véhicules. Des sources au sein du syndicat communiste et de la police avaient pointé la responsabilité de “Gilets jaunes”.

Source: AFP

3 Commentaires

  1. Oui, un peu comme ceux qui pense que nique Israël et autres inscriptions antisémites dans les quartiers perdus de la République, c’est également l’extrême-droite. C’est juste une obsession, ce n’est pas de sa faute. Il est temps que la CGT change de patron si elle veut survivre, il est encore plus nul que La Paon.

  2. En bon communiste qu’il est , le patron de ce pseudo “syndicat” accuse l’extrême droite pour ne pas fâcher ses nervis que sont les agitateurs d’extrêmes gauche.
    Ce pseudo “syndicat” destructeurs d’emplois est a interdire et dissoudre.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici