Nouvelle astuce des immigrationnistes: ils transportent des clandestins en ambulance

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

La police grecque de la région occidentale de Thesprotia a arrêté deux hommes accusés d’avoir transporté des immigrants illégaux dans une ambulance privée.

Le chauffeur de l’ambulance a été arrêté après un contrôle de routine de son véhicule lors de laquelle la police a trouvé deux migrants à l’arrière qui ne pouvaient produire aucun document confirmant qu’ils étaient arrivés légalement ou qu’ils avaient l’autorisation de rester dans le pays.

Le contrôle a eu lieu dans la région de la ville côtière d’Igoumenitsa, juste au sud de la frontière grecque avec l’Albanie, qui est également un port très fréquenté par plusieurs ferries à destination de l’Italie continentale.

L’ambulance, qui appartiendrait à une société privée, a été saisie avec cinq téléphones portables.

Le parquet a accusé le chauffeur et le copilote grecs de transporter des migrants illégaux. Les migrants ont été accusés d’entrée illégale dans le pays. Les enquêteurs étudient également la possibilité que l’ambulance et ses chauffeurs fassent partie d’un réseau de passeurs plus vaste.

Cette affaire intervient quelques semaines seulement après que les garde-côtes grecs opérant dans la mer Ionienne, dans l’ouest de la Grèce, ont secouru 17 migrants illégaux à la dérive dans un bateau volé, après que des trafiquants d’êtres humains les ont abandonné lorsque le bateau est tombé en panne.

Les migrants ont déclaré que les trafiquants étaient censés les aider à se rendre illégalement en Italie, mais qu’ils les avaient abandonnés après avoir perçu de l’argent.

La région d’Idomeni, dans le nord de la Grèce, aurait également connu un nouvel afflux de migrants tentant de rejoindre l’Europe occidentale par voie terrestre. Selon un rapport publié en mars, les autorités de Macédoine du Nord auraient refoulé 300 migrants qui tentaient de franchir la frontière en une seule journée.

Source: Greek Reporter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici