Laboratoire de Wuhan: l’étau se resserre autour de Xi Jinping

Xi Jinping / Photo: DR
Xi Jinping / Photo: DR

FL24 a été accusé de produire des fake news, quand nous avons considéré comme plus que probable que la Covid-19 était sortie du laboratoire de Wuhan. Mais le temps passe, et il nous donne raison.

À tel point que même le chef de l’OMS, le sinistre Tedros, ex-terroriste africain, communiste notoire et allié de Xi Jinping, commence à avoir les mains moites. L’étau de la vérité se resserre autour du laboratoire P4 et des cyniques qui ont menti à la terre entière, Macron compris, et qui ont menacé et tué ceux qui enquêtaient sincèrement.

Le temp où l’OMS innocentait le Parti communiste chinois, au point de laisser la pandémie ravager la planète, avec plus de trois millions de morts à la clé, touche à sa fin.

Le Figaro explique: “C’est une hypothèse qui avait été balayée d’un revers de la main au début de la pandémie: impensable que le virus ait pu s’échapper d’un laboratoire sécurisé de Wuhan! Mais si cette cathédrale de certitudes était construite sur des sables mouvants? La piste du pangolin a été abandonnée, et on ne dispose d’aucune preuve tangible concernant l’origine zoonotique en milieu naturel ou en élevage.”

En clair: toutes les hypothèses détournant l’attention de celle du laboratoire sont tombées les unes après les autres. Plus aucune ne tient debout. Alors, logiquement, le mensonge s’évanouit.

Le Figaro continue: “Au point que le directeur de l’OMS lui-même, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est refusé à écarter la piste de l’accident de laboratoire après la remise du rapport de la première mission d’enquête de l’organisation en Chine le 30 mars dernier. Bien que l’équipe ait conclu qu’une fuite en laboratoire était l’hypothèse “la moins probable”, il a déclaré que “des donnés et des études supplémentaires étaient nécessaires pour arriver à des conclusions plus robustes, potentiellement avec des missions supplémentaires impliquant des experts spécialisés, que je suis prêt à déployer”.”

De retour de Wuhan, les scientifiques de la mission d’étude de l’OMS avaient expliqué que leurs recherches avaient échoué, ayant été gravement entravées par le pouvoir chinois. Ce scandale était passé inaperçu. Il ressurgit maintenant et Tedros a peur. Pour lui-même et plus encore pour son maître, Xi Jinping, qu’il est chargé de protéger.

On va donc avoir le droit à une deuxième mission de l’OMS à Wuhan. Dans quel but? Gagner du temps, d’abord. Et inventer de nouveaux mensonges, à coup sûr.

Tant que Xi Jinping dirigera la Chine, il sera impossible de savoir la vérité sur le rôle joué par le laboratoire de Wuhan. Mais plus de 3 millions de morts, ça commence à faire beaucoup, même pour le leader totalitaire le plus puissant au monde. Alors, va pour de nouveaux rideaux de fumée.

Au moins, sur ce sujet, FL24 ne sera plus accusé de produire des fake news. C’est toujours ça de gagné, pour nous, et pour notre volonté de vous informer.

Source: Le Figaro

L’enquête de l’OMS en Chine sur le Coronavirus ne sert à rien et il faut la refaire, affirment les experts

1 COMMENTAIRE

  1. Dés le début de cette pandémie des chercheurs étranger avaient tiré la sonnette d’alarme en pointant du doigt le Laboratoire de Whuan ou une équipe de chercheur avec les quel ils échangeaient des données de recherche régulièrement avait brusquement disparu suite au passage de militaires au laboratoire P4 , tout avait été emmené par les militaires , au dire de témoins qui étaient sur place a ce moment là.

    Ce n’est pas le premier virus qui ” s’échappe” de ce laboratoire et ce ne sera sans doute pas le dernier.
    Pékin utilise la guerre bactériologique pour mettre les pays qui lui résistent a terre , cela lui permettra de faire mains basse sur les territoires, les moyens de production sans que le sang chinois coule.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici