La violence reprend en Irak: des roquettes tombent sur l’aéroport international de Bagdad

La Zone verte à Bagdad / Photo: Capture d'écran Dailymotion
La Zone verte à Bagdad / Photo: Capture d'écran Dailymotion

Au moins deux roquettes se sont abattues dimanche dans le périmètre de l’aéroport international de la capitale irakienne, Bagdad, a rapporté l’armée irakienne, précisant que l’une des roquettes avait été interceptée et avait échoué près de l’aéroport sans causer de victime ni de dégâts.

Plus tôt, des représentants des services de sécurité ont indiqué que les roquettes avaient été lancées depuis une zone située à proximité de l’aéroport, cible d’une précédente attaque similaire le 22 avril.

Si l’attaque n’a pas été revendiquée, des groupes armés que les autorités irakiennes estiment pour certains être liés à l’Iran ont par le passé revendiqué des raids similaires.

Une base militaire abritant des soldats américains se trouve dans la zone.

Il s’agit de la cinquième attaque de roquettes récentes en Irak, visant les troupes américaines, les diplomates ou les mercenaires.

Un mercenaire de la coalition dirigée par les États-Unis a été tué et huit autres personnes ont été blessées lors d’une attaque à la roquette le 15 février près d’une base abritant les forces américaines dans le nord de l’Irak.

Au moins trois roquettes ont été tirées sur la zone verte fortifiée de Bagdad, près de l’ambassade des États-Unis, le 21 avril, selon les médias.

Trois missiles ont touché l’aéroport de Bagdad où se trouve une base militaire avec des soldats américains, le vendredi 23 avril, selon des sources de sécurité.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici