LGBT attaque! “Harry Potter” exclu d’un festival du livre parce que J.K. Rowling est accusée de transphobie

J.K Rowling / Photo: Facebook
J.K Rowling / Photo: Facebook

Un événement sur le thème de Harry Potter lors d’un festival du livre en Nouvelle-Zélande a été annulé en raison de l’acharnement du lobby LGBT et politiquement correct autour des commentaires de l’auteur J.K. Rowling sur les questions du genre.

Les organisateurs du festival Booktown Karukatea de Featherston ont supprimé un quiz sur la populaire série pour jeunes adultes après que J.K. Rowling a tweeté une série d’opinions que le lobby LGBT a qualifiées de transphobes.

La romancière britannique à succès a rapidement été confrontée à des réactions négatives de la part de nombreux militants acharnés, principalement sur les réseaux sociaux, du lobby LGBT, rejoints par des personnalités médiatiques, y compris certains acteurs des films Harry Potter.

La campagne de haine a commencé lorsque J.K. Rowling a critiqué un article qui a  utilisé le terme “personnes qui ont leurs règles” au lieu de “femmes”, l’année dernière.

Si le sexe n’est pas réel, il n’y a pas d’attirance pour le même sexe. Si le sexe n’est pas réel, la réalité vécue par les femmes du monde entier est effacée“, a-t-elle tweeté.

Les organisateurs-censeurs ont déclaré qu’ils avaient consulté des “experts littéraires” et des “membres de la communauté LGBTQ” avant de supprimer ce segment populaire.

Le président du conseil d’administration du festival, Peter Biggs, a déclaré: “La plupart des personnes interrogées ont affirmé qu’il y avait un risque de provoquer de la souffrance chez certains membres de la communauté et c’était la dernière chose que nous voulions faire“.

Nous avons toujours pensé que Booktown devait être un lieu tolérant et accueillant pour tous, et nous avons donc pris la décision de ne pas choisir Harry Potter.

Des lobbies homo locaux ont déclaré au média qu’ils étaient d’accord avec la décision et contents.

Je pense que c’est une décision forte qui montre qu’ils essaient vraiment d’être une communauté inclusive et de soutenir leurs jeunes arc-en-ciel et transgenres“, a déclaré Tabby Besley, de l’association caritative Inside Out. L’exclusion comme preuve d'”inclusivité“, même Orwell n’a pas inventé ça…

Le comble du sort: l’édition 2021 du festival du livre Booktown doit se pencher sur la “culture de l’annulation” (cancel culture), ce qu’une militante féministe locale a qualifié d’ironique.

Je pense qu’ils essaient de tirer profit de la mode actuelle de la culture de l’annulation“, a déclaré Jenny Whyte. “Featherston Booktown a une session de vente de billets pour un panel discutant de la culture de l’annulation, donc il y a certainement une ironie.

Jenny Whyte, qui s’identifie comme lesbienne, a déclaré aux médias qu’elle ne pense pas que les commentaires de Rowling affirmant que les femmes sont les seules à avoir leurs règles, étaient transphobes.

C’est vraiment drôle que, depuis le Royaume-Uni jusqu’au tout petit Featherston, un écrivain de renommée mondiale ait pu avoir des ennuis pour avoir exprimé des points de vue tout à fait compatissants et raisonnables. Cela résume assez bien toute la folie de la situation“, a-elle déclaré.

Source: Stuff

Ubuesque! L’auteur de “Harry Potter” est censurée et supprimée des sites de fans de “Harry Potter” pour “transphobie”

2 Commentaires

  1. Il y en a assez des lobbys LGBT qui veulent obligé le monde a leur pensé.
    Ras le bol de ce voir interdire de parler librement avec ces coincés du cerveau.

  2. Et la souffrance de J.K. Rowling , quelqu’un y pense ?
    Pour une souffrance supposée de personnes non identifiées, ils imposent une souffrance réelle à une personne nommément identifiée

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici