De nombreuses jeunes écolières blessées dans un attentat à la bombe contre une école en Afghanistan

Une bombe a explosé près d’une école dans l’ouest de l’Afghanistan lundi, blessant 21 personnes, dont de nombreuses jeunes écolières, a déclaré un responsable provincial.

Des ambulances se sont précipitées sur le site et ont emmené les blessés dans les hôpitaux voisins. Au moins 10 des blessés étaient des élèves de l’école âgés de 7 à 13 ans, a-t-il été précisé. Le responsable a ajouté que trois des blessés étaient dans un état critique.

Personne n’a immédiatement revendiqué la responsabilité de l’attaque, bien que les insurgés talibans soient présents dans la région.

L’attentat est survenu trois jours après qu’un puissant camion suicide eut frappé une maison d’hôtes dans l’est de l’Afghanistan, tuant 21 personnes et en blessant 90 autres. La plupart des victimes de cette attaque dans la province de Lagor étaient des lycéens. Personne n’a revendiqué la responsabilité de l’attentat perpétré vendredi soir à Pul-e-Alam, la capitale de Logar.

Après 20 ans, Washington met fin à sa “guerre éternelle” en Afghanistan. À partir de samedi, les 2500 soldats américains restants ont officiellement commencé à quitter le pays et seront partis au plus tard le 11 septembre.

Ce retrait intervient dans un contexte de résurgence des agissements des talibans, qui contrôlent ou tiennent en respect la moitié de l’Afghanistan.

Le plus haut gradé de l’armée américaine a déclaré dimanche que les forces gouvernementales afghanes seront confrontées à un avenir incertain et à de “mauvais résultats possibles” contre les insurgés talibans alors que le retrait s’accélère dans les semaines à venir.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici