Vaccination: toujours plus de doses, toujours moins de candidats

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

C’est sans doute la vraie raison pour laquelle la Macronie a ouvert hier la vaccination aux 4 millions de personnes souffrant de maladies chroniques : selon les données livrées par Santé Publique France, les rendez-vous sont en chute libre pour les prochaines semaines.

Cette semaine s’achève pourtant sur un record: 1.312.060 Français avaient pris rendez-vous pour recevoir une première dose, et 847.089 pour la seconde dose.

Et d’autres records seront battus dans les semaines à venir: ceux des livraisons massives de vaccins. Mardi prochain, la France devrait par exemple recevoir 2.428.055 doses de Pfizer, un record depuis le début de la campagne vaccinale.

Et la semaine suivante, c’est le record de doses d’AstraZeneca qui sera battu, avec un total prévu de 2.176.800 doses. Sans compter les réceptions de Moderna et de Janssen…

Mais, en parallèle, le nombre de rendez-vous est en chute libre: seulement 786.019 rendez-vous sont pris pour de premières injections la semaine prochaine et 326.789 pour la semaine suivante, tandis que 1.011.791 deuxièmes doses doivent être administrées la semaine prochaine et 879.213 la suivante.

Tout cela fera que le nombre de rendez-vous sera nettement inférieur au nombre de doses reçues… la Macronie a donc annoncé l’ouverture de la vaccination pour tous dès le 15 juin.

Et si la baisse des rendez-vous se confirme, nul doute que cette date sera avancée: “en même temps“, la proportion des personnes souhaitant se faire vacciner n’a jamais été aussi élevée. Un paradoxe de plus, dans une campagne décidément organisée en dépit du bon sens et de l’intérêt des Français.

Source: L’Indépendant

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici