Un berger massacré sur son alpage par une bande de “jeunes” en quad

Gendarmerie / Photo: DR
Gendarmerie / Photo: DR

Les faits ont eu lieu il y a une quinzaine de jours: le berger de la Lettaz, un alpage situé à cheval entre Cranves-Sales et Saint-Cergues, en Haute-Savoie, a été très violemment agressé par huit personnes en quad et à moto venus “s’amuser” sur sa propriété.

Le massif des Voirons est en proie à des “conflits d’usage” depuis plusieurs mois: des engins à moteur perturbent les promeneurs et la faune, et des événements de type rave party et des feux ont déjà été déplorés sur ce site pourtant classé Natura 2000, qui fait l’objet d’un arrêté de protection de biotope.

Le berger était sur son alpage, près de sa bergerie, quand plusieurs individus se sont imposés sur place en quad et en moto, manifestement bien décidés à s’engager dans une partie de rodéo dans l’herbe.

Le berger leur a demandé de partir, leur indiquant qu’il était totalement interdit de circuler avec leurs engins dans cette zone protégée par le label Natura 2000.

Mais les envahisseurs l’ont particulièrement mal pris et le ton est rapidement monté: les individus en sont venus aux mains et ont littéralement “tabassé” le berger, à huit contre un, avant de quitter les lieux.

Souffrant de multiples contusions et de plaies, le berger a dû se rendre aux urgences. Son état a nécessité, entre autres, de nombreux points de suture. Il a ensuite porté plainte auprès de la brigade de gendarmerie de Reignier, en charge de ce territoire.

Depuis quelque temps, l’ambiance se dégradealors que le massif est protégé par un arrêté de biotope, interdisant notamment tout véhicule à moteur, les transgressions se multiplient : quads, motos, feux, fêtes sauvages pourtant proscrites ici deviennent légion“, a déploré Gabriel Doublet, maire de Saint-Cergues et président de la Communauté d’Agglomération Annemasse Les Voirons.

“L’agglomération d Annemasse et les communes de l’agglo condamnent fermement cet acte inqualifiable et s’associent à la plainte déposée par le berger en se constituant à ses côtés partie civile“, a-t-il ajouté.

Selon une source de la gendarmerie, l’enquête avance et certains des auteurs de cette agression ont déjà pu être identifiés.

Sources : Le Messager, France 3

 

5 Commentaires

  1. Fallait bien que ces jeune laremistes s’amusent un peu non ? Les gens honnêtes vont finir par sortir les fusils. Il n’y a aucune raison, au nom de l’Egalité, inscrite sur tous les frontons des bâtiments de la République, de laisser l’exclusivité des agressions et massacres impunis à une catégorie bien précise de la population

  2. Il est temps de faire un ménage en profondeur dans ce pays et d’ouvrir en grand les portes de l’expulsion.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici