Großer Bruder: Les “complotistes” mis sur écoute en Allemagne

Image d'illustration / Photo: Shutterstock
Image d'illustration / Photo: Shutterstock

L’Agence de renseignement allemande va prochainement créer un nouveau département chargé de lutter contre les complotistes. L’étau de la pensée autorisée estampillée par l’État se referme sur les citoyens dans toute l’Europe.

Principalement alimenté par des théories du complot, le mouvement appelé “Querdenken”, a émergé à la suite des critiques des restrictions sanitaires. Dénonçant la “dictature” imposée par la lutte contre les vagues épidémiques, certains membres de cette mouvance en sont venus à remettre en cause l’existence même du virus, le qualifiant de “grande escroquerie”.

Très rapidement, l’État allemand s’est senti menacé dans sa légitimité. Au cours de l’année écoulée, de nombreuses manifestations “anti-masque” ont dégénéré : des policiers ont été attaqués et les autorités civiles ont été contestées vigoureusement.

Le ministère de l’Intérieur, qui supervise le Service de renseignement allemand, souhaite mettre fin à ce qui équivaut pour lui à “des menaces envers les valeurs démocratiques“.

“Depuis le début de la crise sanitaire, notre démocratie et nos institutions, tels que les parlements et les gouvernements, ont fait face à de multiples attaques” a-t-il déclaré, ajoutant qu’une surveillance particulière de cette mouvance extrémiste allait être mise en place.

Le mouvement “Querdenken” utilise les réseaux sociaux comme principale source de communication. Il est aussi très présent sur Telegram, où sa chaîne principale compte 65 000 abonnés. Certains membres de l’AfD, le parti patriote allemand, se sont alliés aux manifestants et ont également été placés sous surveillance.

La Stasi, ça ne vous rappelle rien ?

Sources : Marianne/ New York Times

2 Commentaires

  1. Ca semble démontrer que, pour adopter de tels comportements, l’Europe est aux ordres d’un gouvernement supra-européen (OMS, Davos ?) qui tire les ficelles en faveur de Big-pharma

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici