Un prof de lycée sanctionné: il a blasphémé contre le sacrosaint George Floyd

Portrait de George Floyd sur un mur de Houston / Photo: Pixabay
Portrait de George Floyd sur un mur de Houston / Photo: Pixabay

Non content d’avoir condamné Derek Chauvin à des dizaines d’années de prison, le lobby politiquement correct a visiblement canonisé le petit délinquant drogué George Floyd et interdit de dire la vérité sur son compte. Un professeur de lycée du New Jersey a été suspendu après avoir traité George Floyd de “putain de criminel” lors d’une classe virtuelle sur Zoom.

Howard Zlotkin, professeur à l’école secondaire de Dickinson, dans l’Etat de New Jersey, s’est d’abord emporté sur Zoom. La scène, capturée illégalement par un élève et transmise aux médias, s’est déroulée cette semaine, pendant le débat de classe sur le changement climatique.

Si vous pensez que je suis un privilégié, alors allez vous faire foutre, parce que ma fille pense que je suis un privilégié et je ne lui parle pas“, a déclaré le professeur de sciences, selon la vidéo, en s’emportant contre la théorie du white privilege (privillège blanc) selon laquelle tous les Blancs sont des privilégiés en tant que race.

J’entends les gens pleurnicher sur Black Lives Matter, mais George Floyd était un putain de criminel et il a été arrêté et tué parce qu’il ne voulait pas obtempérer, le résultat final est que nous en faisons un putain de héros“, a déclaré le professeur.

Les étudiants ont accusé Howard Zlotkin, un Blanc, de s’acharner sur les élèves noirs. Vrai ou faux, l’excuse pour mettre les médias et l’éducation nationale de son coté est excellente. En effet, ce terrible persécuteur blanc, limite esclavagiste, aurait donné des… dissertations à faire à quatre filles noires de la classe.

Timmia Williams, une lycéenne âgée de 17 ans, a déclaré aux journalistes que Zlotkin a eu un coup de sang lorsqu’elle a refusé de terminer sa rédaction et l’aurait traité de “petite merde”. En général, un lycéen qui refuse de faire ses devoirs devrait s’attendre à un mécontentement de la part du prof, même s’il est noir.

Vendredi, l’inspecteur académique du district, a déclaré au média en ligne NJ.com que Howard Zlotkin avait été suspendu.

Il a déclaré que le district enquêtait sur les remarques, qualifiant le langage utilisé d'”inacceptable”.

Howard Zlotkin a enseigné au lycée Dickinson de Jersey City pendant 20 ans. Il occupe également un poste de professeur associé au collèges communautaires (un BTS) de Hudson County, poste dont il a également été suspendu.

Source: NJ.com

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici