Malgré ses promesses, le fils de Joe Biden fait toujours du bizness avec la Chine communiste

Hunter Biden avec son père / Photo: DR
Hunter Biden avec son père / Photo: DR

Le fils aîné du nouveau président américain, Hunter Biden continue de détenir une participation importante dans une société de capital-investissement chinoise, au mépris de la promesse du président Joe Biden selon laquelle sa famille se désengagerait des intérêts commerciaux étrangers.

La société de Hunter, Skaneateles LLC, détient une participation de 10% dans la société de capital-investissement chinoise Bohai Harvest RST Equity Investment Fund Management.

BHR Partners est détenue en copropriété par la Banque de Chine, contrôlée par l’État communiste chinois.

En 2019, Joe Biden, alors candidat à la primaire démocrate puis à la présidentielle, a juré que sa famille serait libre de tout enchevêtrement financier international. Une pique à l’échelle mondiale des affaires de Donald Trump.

Personne dans ma famille n’aura de bureau à la Maison-Blanche, ne participera à des réunions comme s’il s’agissait d’un membre du cabinet, n’aura, en fait, aucune relation d’affaires avec qui que ce soit en rapport avec une société étrangère ou un pays étranger“, a déclaré Joe Biden à l’époque.

Si Hunter Biden s’est retiré du conseil d’administration de BHR en 2019, ce n’est pas en raison des promesses électorales de son candidat de paternel, mais pour ne pas mouiller sa candidature à l’investiture démocrate.

Sous une administration Biden, Hunter se conformera volontiers à toutes les directives ou normes qu’un président Biden pourrait publier pour traiter les conflits d’intérêts, ou l’apparence de tels conflits, y compris toute restriction liée aux intérêts commerciaux à l’étranger“, a déclaré son avocat à l’époque.

En février cependant, le porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré que Hunter Biden était toujours un investisseur dans BHR, mais qu’il était en train de vendre ses actions. “Il s’efforce de liquider son investissement.

Il s’agit là d’une affaire tangible et concrète, mais relativement peu grave par rapport aux autres casseroles de Hunter Biden. Une copie du disque dur de l’un de ses ordinateurs a été récemment dévoilée, avec ses secrets les plus sombres. On y découvre un Hunter Biden accroc à la drogue et au sexe. Il a régulièrement fait appel à des prostituées et réaliserait en leur compagnie des vidéos X qu’il a par la suite partagé sur des sites X.

Des messages échangés entre le fils et le père Biden montrent que ce premier a supplié son père de se présenter à l’élection pour sauver son honneur, lui qui a déjà échappé à de multiples condamnations.

Source: Daily Caller

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici