Sur fond de trafics, bagarre générale dans une prison de l’Hérault: trois blessés à l’arme blanche

Maison centrale de Saint-Maur/Capture d'écran Twitter
Maison centrale de Saint-Maur/Capture d'écran Twitter

Mercredi dernier, une violente bagarre générale a éclaté dans la cour de promenade d’un centre pénitentiaire, près de Montpellier. Sur fond de trafic de produits illicites, une vingtaine de détenus se sont affrontés avec des armes blanches de fortune. Trois d’entre eux ont été sérieusement blessés.

De véritables scènes de “guérilla“, selon un représentant syndical du personnel, se sont déroulées mercredi 28 avril, dans la cour du centre pénitentiaire de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault), dans la banlieue sud de Montpellier.

En effet, une vingtaine de détenus se sont affrontés lors d’une rixe ultra-violente. Les protagonistes étaient équipés d’armes blanches artisanales, de morceaux de verre ou de couvercles de conserves affutés.

Trois détenus ont été sérieusement blessés dont deux ont dû être transférés au CHU Lapeyronie de Montpellier. Le troisième a été pris en charge sur place, à l’infirmerie de la prison. On ne connaît pas l’étendue précise de leurs blessures.

D’après certaines sources, l’affrontement aurait pour motif la récupération de colis, lancés depuis l’extérieur et contenant des téléphones et de la drogue, par des détenus auxquels ils n’étaient pas destinés. Leur destinataires “légitimes” seraient venus leur demander des comptes.

L’intervention de nombreux gardiens a pu mettre fin aux violences mais les personnels sont inquiets pour leur sécurité. Déjà, le week-end précédent, une bagarre avait eu lieu, pour les mêmes raisons, au sein de l’établissement et des couteaux avaient été retrouvés.

Le parquet de Montpellier a ouvert une enquête sur ces violences et ce sont les gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez qui sont chargés des investigations pour identifier précisément leurs auteurs.

Source: Métropolitain

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici