“Non à la technocratie”. Des milliers d’agriculteurs protestent contre le “carcan administratif” de l’UE

Des agriculteurs manifestant contre l'Union européenne/DR
Des agriculteurs manifestant contre l'Union européenne/DR

“Plus vert, c’est plus cher”, “Non à la technocratie, vive le bon sens paysan” ou encore “PAC 2023, la mort de l’agriculture”, dénoncent les pancartes des agriculteurs qui se sont rassemblés à Strasbourg afin de protester contre la Politique Agricole Commune de l’UE qui les empêche de travailler correctement.

À l’appel de la Fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles (FRSEA) et des Jeunes agriculteurs (JA) du Grand Est, 1 500 tracteurs ont convergé devant le Parlement européen, provoquant pour l’occasion d’importants bouchons.

“On rentre dans un carcan administratif européen (…) dévastateur sur l’économie de nos exploitations”, a alerté Éric Thirouin, le président de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), dénonçant notamment les “éco-régimes”, ces primes accordées aux agriculteurs participant à des programmes environnementaux plus exigeants et qui seront obligatoires dans la nouvelle PAC.

Il s’insurge contre cette injustice qui risque d’aboutir à “un tiers d’aides en moins (…) pour plus de la moitié” des céréaliers français. “Les contraintes environnementales deviennent tellement importantes et ubuesques qu’elles sont presque impossibles à mettre en œuvre”, a renchéri Fabrice Couturier, président de la FDSEA Moselle.

“On ne peut pas faire que de l’environnement sans tenir compte de l’économie”, a-t-il rappelé, prévenant que si les agriculteurs n’étaient pas entendus, leur “ultime levier, ce sera les choix électoraux” lors des prochaines élections.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici