Dans un quartier sensible de Montbéliard, un “jeune” incarcéré pour le viol d’un garçonnet de 9 ans

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Mardi dernier, un “jeune” de 25 ans, habitant le quartier sensible de la Petite-Hollande, à Montbéliard, a été mis en examen et incarcéré suite au viol d’un enfant de 9 ans, survenu vendredi dernier, dans un appartement du quartier. 

Vendredi 23 avril, des enfants jouaient au milieu du quartier sensible et hautement africanisé de la Petite-Hollande, à Montbéliard (Doubs) quand un d’entre eux, âgé de 9 ans, a été interpellé par un “jeune” habitant le quartier.

Ce “jeune”, âgé de 25 ans et déjà connu des services de justice et de police, a alors demandé au petit garçon de l’aider à porter ses courses jusqu’à l’appartement familial, situé non loin.

Ayant réussi a mettre en confiance et à attirer sa victime dans le logement d’où la mère du “jeune” était absente, partie depuis quelques temps dans son pays d’origine, le “jeune” a alors exhibé un couteau devant l’enfant.

Puis le menaçant, l’individu s’est livré à des agressions sexuelles sur le garçonnet avant de le violer sauvagement sous la contrainte de son arme. Son ignoble crime accompli, le “jeune” a rendu sa liberté au petit garçon.

Ce dernier, très fortement choqué, s’est confié à son père qui a prévenu les forces de l’ordre. Le “jeune” a été interpellé et placé en garde à vue où il a bien sûr nié les faits. A l’issue de son audition et contre toute attente, il a été remis en liberté le lendemain.

Mais le père de la victime a alors cherché du soutien auprès des “jeunes” du quartier, véritables maîtres des lieux. Ceux-ci se sont donc rendu chez le suspect, et le rouant de coups, lui ont fait avouer le crime.

Ensuite, les justiciers, accompagnés du père, sont partis livrer le violeur présumé au commissariat. Il a été de nouveau placé en garde à vue, dimanche 25 avril. Cette fois-ci, il a reconnu les faits mais a tenté de les excuser par une consommation excessive d’alcool.

Mardi 27 avril, à l’issue de sa garde à vue, il a été déféré au parquet de Montbéliard qui a prononcé sa mise en examen pour viol, tentative de viol et agression sexuelle sur mineur. Il a été placé en détention provisoire pendant la poursuite de l’instruction.

Source: L’Est Républicain/ France Bleu

 

1 COMMENTAIRE

  1. bravo à ce père et soutiens total à son fils qui toute sa vie pensera à l’acte impardonnable que lui a fait subir ce type

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici