Pan! Alain Finkielkraut décrit l’islamo-gauchisme en une phrase

Jean-Luc Mélenchon surpris/Twitter
Jean-Luc Mélenchon surpris/Twitter

Alain Finkielkraut est parfois décevant, souvent agaçant, mais quand il se réveille de sa torpeur, il lui arrive encore de viser juste et de frapper fort.

Finkielkraut a le sens de la formule. C’est lui l’auteur de l’extraordinaire trait d’humour au sujet des bobos immigrationnistes habitant les beaux quartiers: “En matière de vivre-ensemble, les croyants ne sont pas les pratiquants.” Et, cette semaine, sur l’islamo-gauchisme, dans Le Figaro, il vient de lancer une nouvelle phrase explosive.

Il écrit: “L’islamo-gauchisme est un calcul avant d’être une pensée: entre 700 000 juifs et 7 millions de musulmans, le calcul est vite fait.”

Le calcul électoral, bien entendu. Et ce n’est pas Sarah Halimi qui dira le contraire. Bien vu!

Mais, par ailleurs, Finkielkraut a-t-il raison de dire que les islamo-gauchistes sont des cyniques électoralistes, plus que des idéologues fanatiques? FL24 répond: peu importe. Comme l’explique le philosophe Alain Besançon, “La langue de bois n’exige pas d’être crue: elle veut être parlée.”  Autrement dit: que les islamo-gauchistes soient sincères ou non ne change rien à l’affaire, car leurs discours détruisent tout de même la pensée française.

Il y a des islamo-gauchistes hypocrites. Ils sont la peste. Et il y a des islamo-gauchistes hystériques. Ils sont le choléra. Les uns comme les autres veulent infecter mortellement la Nation. Et ils ont choisi leur camp: ce sera celui des 7 millions de musulmans, contre les 700 000 juifs.

Source citation: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici