Vers la fin du régime sanitaire? Israël enlève l’obligation du port du masque

Image d'illustration Photo: Twitter
Image d'illustration Photo: Twitter

Israël a levé dimanche l’obligation du port du masque à l’extérieur et rouvert en totalité les écoles, dernier pas vers un retour à une vie “relativement normale”. Les médias attribuent cette décision à la campagne massive de vaccination contre le Coronavirus réalisée dans le pays.

Israël a observé une forte baisse du nombre de cas de COVID-19 et de contaminations, près de 54% de sa population de 9,3 millions de personnes ayant reçu deux injections du vaccin Pfizer/BioNTech.

L’obligation du port du masque, contrôlée par la police et ordonnée un an plus tôt, a été abandonnée dimanche, mais le ministère de la Santé a précisé qu’il était toujours exigé dans les espaces publics intérieurs, exhortant la population à toujours garder un masque à portée de main.

Le ministère de l’Éducation a pour sa part souligné que les écoles, même revenues aux plannings d’avant l’épidémie, devaient continuer à encourager les mesures d’hygiène, à ventiler les classes et à maintenir la distanciation sociale autant que possible pendant les cours et les récréations.

Israël compte les Palestiniens de Jérusalem-Est dans sa population, et leur a administré les vaccins.

Quant aux 5,2 millions de Palestiniens de la Cisjordanie occupée et de la Bande de Gaza contrôlée par le Hamas islamiste, ils ont reçu un certain nombre de doses fournies par Israël, la Russie, les Émirats arabes unis, l’alliance de partage de vaccins COVAX co-dirigée par l’organisation mondiale de la santé (OMS), et la Chine.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici