Plusieurs morts dans les combats entre l’armée colombienne et les rebelles marxistes

Les FARC reprennent la lutte armée/Capture d'écran
Les FARC reprennent la lutte armée/Capture d'écran

Quelque 14 rebelles et un soldat colombien ont été tués dans des combats entre la guérilla et l’armée du pays andin, ont indiqué samedi des sources de l’armée.

Quatorze membres du front Carlos Patino — fondé par d’anciens rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) qui rejettent un accord de paix de 2016 — ont été tués dans les affrontements à Argelia, dans la province du Cauca.

Les rebelles ont retiré les corps de leurs combattants, a déclaré sur Twitter le général Eduardo Enrique Zapateiro, chef de l’armée. Il a mentionné seulement 10 morts parmi les rebelles.

Outre le soldat qui a été tué, sept autres ont été blessés, a précisé le général Zapatiero, après que l’unité eut été “attaquée sans discernement avec des objets explosifs.

Les responsables gouvernementaux et les forces armées estiment qu’il y a environ 2500 dissidents des FARC dans tout le pays.

Ces dissidents refusent d’adhérer à un accord de paix qui a mis fin au rôle des FARC dans le conflit armé colombien, qui a fait 260 000 morts et des millions de déplacés.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici