Islam des lumières : une chaîne iranienne censure un match de foot arbitré par une femme

Sian Massey-Ellis, arbitre de touche lors de Totthenam-Manchester United / Getty Images

La république islamique d’Iran n’a pas apprécié la présence d’une femme dans le corps arbitral ayant officié lors de la victoire de Manchester United sur le terrain de Tottenham (1-3) dimanche dernier.

À chaque fois que l’arbitre de touche Sian Massey-Ellis, officiant en Premier League depuis 2010, passait à l’écran, c’est-à dire plus de 100 fois, la télévision iranienne changeait de plan pour montrer une vue aérienne du stade des Spurs de Totthenam ou de la ville de Londres.

Le Daily Mail rapporte les propos de My Stealthy Freedom, un groupe se battant contre la discrimination de genre en Iran. « Les censeurs ont été choqué par la présence d’une femme en short. Leur solution était de couper les actions par des plans d’ensemble de Londres, ce qui a rendu un effet plutôt comique. A la fin de la rencontre, un des commentateurs aplaisanté en disant qu’il espérait que les téléspectateurs avaient apprécié la vue. »

Depuis la Révolution islamique, le pays avait formellement interdit aux femmes de se rendre dans des stades. La situation a évolué depuis que la FIFA  menace la fédération iranienne de suspension en raison de sa politique d’égalité des sexes. En 2019, le régime a autorisé les Iraniennes à entrer dans les stades de football pour la première fois depuis des décennies afin d’assister à un évènement sportif.

Les Iraniens ne sont décidément pas prêts de voir un match de foot féminin à la télé.

Source : So Foot/Daily Mail

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici