Catastrophe migratoire! Des agents envoyés à la frontière mexicaine en laissant la frontière avec le Canada sans surveillance

Image d'illustration / Photo: Twitter
Image d'illustration / Photo: Twitter

Les agents de la police aux frontières du nord de l’État de New York ont été déplacés sur la frontière mexicaine pour faire face à la crise migratoire sans précédent en laissant de larges sections de la frontière avec le Canada sans surveillance.

On estime qu’au moins 15% du personnel de la patrouille a ainsi été enlevé de la frontière canadienne et envoyé au sud.

Il y a une bonne partie de notre patrouille sur la frontière mexicaine. Il y a des moments où des pans entiers de la frontière nord avec le Canada ne sont pas patrouillés“, a déclaré une source au sein du service au New York Post.

La source a choisi de garder l’anonymat par crainte de représailles de la part des responsables de la sécurité intérieure, car mettre en doute ce louvement pourrait être considéré comme une atteinte à la sécurité nationale,

Nous étions handicapés avant la dernière crise à la frontière sud. Maintenant, on nous enlève le fauteuil roulant“, a déclaré la source. “Je vois définitivement cela comme une question de sécurité“.

Un autre agent du même service a déclaré: “Je n’ai jamais vu une telle pénurie de main-d’œuvre le long de la frontière canadienne, dans tous les domaines.”

La député républicaine de l’État, Elise Stefanik, dont la circonscription touche la frontière canadienne, a déclaré que la baisse des effectifs est devenue une préoccupation sérieuse.

Au cours des dernières semaines, j’ai entendu de nombreux lanceurs d’aletre de la US Border Patrol exprimer de graves préoccupations quant au manque d’effectifs le long de notre frontière nord, alors que des agents sont transférés pour nettoyer la crise du président Biden dans le sud“, a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté que même les agents qui restent à New York travaillent en fait à distance sur la crise à la frontière sud.

Les quelques agents qui restent sont contraints de traiter virtuellement les immigrants illégaux au Texas, ce qui ne laisse qu’une poignée d’entre eux pour patrouiller l’ensemble de la frontière de New York et zéro pour patrouiller nos voies navigables“, a-t-elle déclaré.

La crise d’immigration, économique, humanitaire et de sécurité nationale du président Biden à la frontière entre les États-Unis et le Mexique a à son tour créé une crise à la frontière entre les États-Unis et le Canada. Il doit mettre un terme à cette folie, protéger le peuple américain et donner la priorité au bien-être de nos agents de la patrouille frontalière.”

Les patrouilles en bateau sur le fleuve Saint-Laurent, qui permettaient habituellement d’intercepter de nombreux immigrés illégaux, ont été réduites en raison du déplacement du personnel vers le sud.

Le service des douanes et de la protection des frontières du ministère de la sécurité intérieure a confirmé que des centaines de ses agents de terrain ont été réaffectés à la frontière sud pour faire face à l’afflux de migrants. Ils citent le chiffre de 300 agents, sans donner des détails pour “des raisons de sécurité”.

Le nombre de personnes appréhendées pour avoir traversé illégalement du Canada vers les États-Unis a presque triplé entre 2017 et 2020. Une part croissante d’entre elles étaient des citoyens mexicains, selon des données fédérales publiées l’an dernier.

Selon la loi canadienne actuelle, les Mexicains n’ont pas besoin de visa pour entrer dans le pays. De nombreux Mexicains organisent donc un vol vers Toronto ou Montréal, puis traversent la frontière new-yorkaise.

En 2020, on a également constaté une augmentation de 1000% des saisies de drogue et une augmentation de 30% des saisies d’armes à feu illégales, a indiqué Elise Stefanik.

Source: NY Post

La crise migratoire causée par Biden fait le bonheur des méchants: terroristes, violeurs, trafiquants, gangsters…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici