Honte absolue: l’islamiste assassin de Sarah Halimi innocenté!

Sarah Halimi
Victime de l'islam, victime de la France.

La nouvelle vient de tomber, tel un coup de poignard dans le dos de la communauté juive et de tous les Français qui exigent que les tueurs islamistes soient jugés comme des assassins, et non comme des fous.

Incroyable, mais horriblement vrai : le meurtrier de Sarah Halimi ne sera pas jugé. La Cour de cassation a donc confirmé la décision de la Cour d’appel de Paris du 19 décembre 2019, qui estimait que le discernement du meurtrier avait été aboli au moment des faits.

Discernement aboli… pare qu’il avait consommé du cannabis! Voilà donc un homme, Kobili Traoré, qui a torturé sa voisine âgée de 64 ans en hurlant “Allah akbar!” avant de la tuer en la jetant par la fenêtre, et qui ne subira pas les foudres de la Justice, pourtant exigées par le peuple entier, pour la seule raison qu’il avait fumé un pétard avant l’assassinat! Quel cauchemar que ces tribunaux d’extrême gauche qui refusent absolument de voir le mal absolu dans l’islamisme, et innocentent le bourreau d’une vieille dame!

Mais pourquoi ce refus de traîner Traoré dans un tribunal? La raison est atroce, immonde, abjecte, et seul FL24 est assez courageux pour vous la livrer aujourd’hui: pendant des dizaines de minutes, la police est restée derrière la porte de la victime et l’a écoutée se faire torturer sans intervenir.

Ces policiers étaient pourtant suffisamment armés: il leur aurait suffi de faire sauter la serrure, puis d’immobiliser Traoré ou de le tuer pour sauver la vieille dame. Ils ne l’ont pas fait. Par peur, en entendant les cris de “Allah akbar!”, de devoir affronter un terroriste. Par paresse bureaucratique, par bêtise, par inhumanité, par incompétence, par nullité, par cynisme, par laideur morale.

Voilà donc la vérité: si ce procès avait eu lieu, il aurait été celui de Traoré, oui, mais également celui de ces policiers qui ont refusé de faire leur métier. Ces hommes qui ne sont pas des hommes, qui ont préféré laisser crever Sarah Halimi plutôt que de prendre les risques pour lesquels on les paye. Et Sarah Halimi en est morte. Traoré est coupable, absolument coupable, et il le restera éternellement, quoi qu’en dise la Cour de cassation, mais ils le sont également, de gravissime non-assistance à personne en danger extrême.

Alors, la Justice vient de faire comme la Police: elle refuse d’intervenir. Elle écoute les hurlements de terreur et d’agonie de Sarah Halimi derrière la porte de la République. Elle laisse l’islamisme torturer l’innocence en toute liberté, comme si Paris était Kaboul. Elle déshonore nos tribunaux, nos juges, nos procureurs, nos jurés et tous nos citoyens, car nous sommes tous des jurés.

Oui, refuser de juger Traoré et l’envoyer couler des jours tranquilles dans un hôpital psychiatrique, c’est l’innocenter, et c’est innocenter tous les islamistes qui, demain, tueront l’un d’entre nous après avoir fumé un pétard. Refuser de juger Traoré, c’est dire au Djihad: je te pardonne et, parce que je te pardonne, tu as gagné la guerre d’avance.

FL24 s’enorgueillit d’avoir été le média non-juif qui a accordé le plus d’importance à cette affaire. Cette décision de la Cour de cassation nous frappe en plein cœur, comme elle frappe tous les proches de Sarah Halimi, tous les juifs de France, tous les démocrates, tous les républicains, tous les honnêtes gens, dont vous, chers lecteurs. Notre drapeau est rouge du sang de la vieille dame que l’État impuissant regarde se faire saigner par un djihadiste. Notre sol est rouge du sang de cette innocente balancée du troisième étage de son immeuble comme un on jette un déchet. Notre Histoire se noie dans ses larmes. Notre espoir se tait dans son silence, nous disparaissons dans son absence, nous sommes de tout cœur avec son frère, qui est, cet après-midi, l’homme le plus trahi de France.

Ci-dessous, une sélection de nos articles passés sur le dossier Sarah Halimi.

EXCLUSIF Meurtre de Sarah Halimi: ce que personne n’ose dire

Place de la République, le frère de Sarah Halimi bouleverse la manif

Meurtre de Sarah Halimi: le frère de la victime monte au combat

Meurtre de Sarah Halimi: un historien monte en première ligne

Mort de Sarah Halimi: l’État met les Juifs sous anesthésie générale

Affaire Sarah Halimi: une avocate explose la justice française

FL24 attaqué sur l’affaire Sarah Halimi? FL24 contre-attaque

2 Commentaires

  1. la soi-disant justice française vient de créer un passeport pour tuer qui on veut.
    les experts jugent “x” jours et même mois ce tueur ça relève d’une comédie

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici