Les ministres macronistes ont-ils lancé une mode? Fête clandestine dans un haras loué pour un tournage

Gendarmerie / Photo: DR
Gendarmerie / Photo: DR

Les affaires de fêtes clandestines se multiplient désormais à grande vitesse, témoignant du ras-le-bol croissant des Français vis-à vis des mesures “sanitaires” de la Macronie.

Une fête géante aurait par exemple réuni entre 150 et 200 participants dans un haras à Vert-le-Petit, dans l’Essonne, pendant la nuit de samedi à dimanche. Une enquête judiciaire est en cours.

Il semble que cette fête ait été organisée en violation de la réglementation actuellement en vigueur“, a indiqué la préfecture de l’Essonne. Aucun arrêté de fermeture n’a été pris pour l’instant, mais ce pourrait être le cas si l’organisation de la fête clandestine venait à être confirmée.

La propriétaire du haras affirme avoir loué le haras pour trois jours pour le tournage d’un clip de rap et dit n’avoir “rien entendu” concernant une éventuelle fête.

Elle a été interpellée dimanche matin pour “mise en danger de la vie d’autrui” et placée en garde à vue, mais son état a été déclaré incompatible avec cette mesure.

C’est l’un des fêtards qui a prévenu les gendarmes samedi matin d’un rassemblement prévu dans la salle des fêtes du haras. Mais le soir même, les participants avaient refusé d’ouvrir le portail, et les forces de l’ordre n’avaient donc pas pu entrer dans les lieux.

Source: Dernières Nouvelles d’Alsace

L’affaire des ministres en soirées clandestines était-elle un poisson d’avril?

1 COMMENTAIRE

  1. Ils nous font c***r avec leur restriction qui en fin de compte ne touche que les citoyens citoyennes qui respect les lois, la racaille et autres malfaisant s’en foutent royalement et continue a faire fiesta depuis le premier confinement.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici