Le déni d’Anne Hidalgo. Pour elle, dénoncer la saleté à Paris c’est être d’extrême-droite

Anne Hidalgo Photo: Wikimedia Commons
Anne Hidalgo Photo: Wikimedia Commons

Devant le succès sur Twitter, de la dénonciation du “saccage” de Paris, par la gestion de la mairie socialiste, Anne Hidalgo s’enfonce dans le déni et se dit victime d’un complot de l’extrême droite. Vouloir que Paris soit propre fait de vous la réincarnation d’Adolf Hitler. Hidalgo touche vraiment le fond.

Ce jeudi la maire de Paris a répondu au micro de RTL qu’il s’agissait d’une “campagne très orchestrée”. “C’est une méthode assez simple de trumpisation de la vie politique à l’œuvre partout, y compris en France”, estime-t-elle, soutenant que des tweets émaneraient de comptes liés à l’extrême-droite. Comprendre qu’ils ont tort de dénoncer la saleté.

“Il est urgent qu’Anne Hidalgo mette fin à sa lévitation présidentielle et prenne toute sa part à la gestion de Paris! Renvoyer chaque critique sur la propreté à une manœuvre de l’extrême droite est très inquiétant”, a ainsi réagi le maire LR du XVIIe, Geoffroy Boulard.

“L’exécutif est dans le déni (…). Et si nous ne sommes pas d’accord sur le constat qu’il y a globalement une dégradation de l’environnement parisien, ça ne pourra pas s’améliorer”, rappelle Maud Gatel présidente du groupe MoDem, démocrates et écologistes.

“C’est un mouvement spontané parti des internautes que nous avons bien sûr relayé. La maire nous accuse de Paris bashing mais c’est tout le contraire! Nous aimons Paris, nous voulons être fiers de notre ville”, insiste Catherine Dumas sénatrice LR et vice-présidente du groupe Changer Paris au Conseil de Paris.

Source: Le Parisien

5 Commentaires

  1. Comme dirait si bien sa championne de Maire adjointe, Audrey Pulvar “les blancs sont invités à se taire…”

  2. Je suis né à Paris, j’y suis resté jusqu’à l’âge de 12 ans et j’y suis revenu tous les jours ou presque pendant 30 ans pour y travailler.
    J’aime Paris, mais je n’y vais plus pour des raisons d’hygiène et de sécurité, les gens qui vous dirons le contraire, doivent habiter tout prés du Boulevard de Montmorency et du petit train d’Auteuil.

    • Parisien également de 60ans , depuis 3 générations, j’y travaille , j’y vie et de jour en jour je vois cette ville dépérir, devenir sale , insalubre ; même mon amie (30ans de vie commune) provincial est dégouter de ce qu’elle vois.
      La retraite ce fera loin de cette “capital” de la grasse , de l’insécurité grandissante ,de la magouille pastèque .

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici