La drogue appartenant à George Floyd trouvée dans la voiture de police servant à son arrestation

George Floyd / Photo: DR
George Floyd / Photo: DR

Les avocats de la défense ont trouvé une pilule de “speedball” avec l’ADN de George Floyd dans la voiture de la police de Minneapolis, des mois après qu’elle eut été saisie et fouillée par la police.

Les médecins légistes du Minnesota ont déclaré que le comprimé, analysé à la demande de l’équipe de défense de Derek Chauvin, contenait des traces de fentanyl et de méthamphétamine. Il a été trouvé lors d’une nouvelle fouille de la voiture de police effectuée en janvier.

La voiture avait été scellée après que la police l’eut fouillée pour la première fois le 27 mai, deux jours après la mort de Floyd, tandis que les objets retrouvés à l’intérieur avaient été photographiés mais pas analysés.

À l’époque, je le répète, je n’avais aucune information indiquant que je cherchais quelque chose comme une pilule, ou ressemblant à une pilule“, a déclaré McKenzie Anderson, de la police scientifique du Minnesota.

C’était sur le siège arrière de la voiture de police. Je n’étais pas sûre de ce que c’était“, a-t-elle dit. “Donc, à l’époque, je ne lui ai pas accordé d’importance sur le plan médico-légal“.

Elle a déclaré que la pilule faisait partie de plusieurs objets “de forme irrégulière” qui semblaient être des pilules mâchées, trouvées sur le siège arrière du véhicule de police qui a servi à l’arrestation de Floyd.

L’enquêteur principal de l’État, James Reyerson, a témoigné plus tôt mercredi que des représentants des forces de l’ordre étaient présents au moment où les avocats de la défense ont rouvert le véhicule.

La défense n’y aurait pas eu accès si vous n’aviez pas été là“, a fait remarquer Eric Nelson, l’avocat de Chauvin, en interrogeant Reyerson. Cela écarte l’hypothèse d’un “montage” de la part des avocats.

Le véhicule de police et le Mercedes Benz de Floyd ont été saisis, fouillés et photographiés deux jours après les faits. Les deux ont été gardés sous scellés et enfermés dans un lieu sécurisé de l’État.

Le SUV de Floyd a été réexaminé en décembre à la demande du parquet. Les enquêteurs ont trouvé deux pilules dans la console centrale de la Benz qui se sont avérées être de la méthamphétamine et du fentanyl.

On a également trouvé dans le véhicule une pipe avec des traces de THC et des sachets de Suboxone, un médicament utilisé par les patients dépendants des opioïdes. Désormais, c’est une pilule de “speedball” dans la voiture de la police où George Floyd a été arrêté.

Le “speedball” est un terme qui désigne le mélange de l’héroïne ou de la morphine, et de la cocaïne, le tout pris en piqûre intraveineuse ou par inhalation. C’est une concoction potentiellement mortelle: la cocaïne agit comme un stimulant augmentant le rythme cardiaque, mais ses effets disparaissent plus rapidement que ceux de l’héroïne qui à son tour ralentit le cœur. Il est alors possible de subir une overdose à retardement et des difficultés respiratoires sérieuses quand le stimulant cesse d’agir et que les effets de l’héroïne sont pleinement ressentis.

Sources : Fox News/ Wikipedia

Affaire George Floyd: le jour de son arrestation, Floyd a pris des opioïdes, affirment ses amis

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici